Ricciardo - Nous prendrons n'importe quel moteur pour courir en 2016

Le feuilleton du futur motoriste de Red Bull continue de s’étirer en cette fin de saison 2015 mais Daniel Ricciardo admet être plus confiant concernant les chances de son équipe de rester sur la grille.

Le propriétaire des écuries Red Bull Racing et Scuderia Toro Rosso, Dietrich Mateschitz a annoncé la semaine dernière que l’échéance concernant la possibilité de trouver un moteur pour 2016 était repoussée à la fin de saison.

Aujourd’hui, les solutions ne sont pas légion pour l’écurie-mère après les refus de Mercedes et Ferrari, et le veto que McLaren a opposé à Honda en vue d’une possible fourniture de ses blocs V6 turbo hybride à Milton Keynes.

Si les relations avec Renault se sont passablement détériorées au cours des deux dernières années – après quatre saisons de succès total – c’est du motoriste français que pourrait venir le salut, par le biais d’un moteur non-badgé.

Pour Daniel Ricciardo, qu’importe le moteur, l’important sera de pouvoir rester sur la grille : "Je pense que nous prendrons ce que nous pourrons parce nous voulons courir. Sauf si personne ne nous donne de moteur, c’est la seule chose qui pourra nous empêcher de courir."

Il admet être plus confiant actuellement que précédemment sur les chances de Red Bull de poursuivre l’aventure F1 : "Au niveau du moteur que nous allons avoir, c’est toujours l’inconnue, mais la tendance est que nous voulons rester ici. Plus ça prend de temps, plus ça devient difficile mais je suis probablement plus confiant sur le fait que nous serons sur la grille que j’ai pu l’être avant."

"Je crois que nous serons là parce que tout le monde le veut," a-t-il ajouté. "C’est juste de savoir où nous serons qui est difficile."

Red Bull n'aime pas perdre

Après avoir remporté 47 victoires entre 2009 et 2013, débouchant sur quatre titres pilotes et quatre titres constructeurs, Red Bull n’a gagné que trois GP depuis le début de l’ère turbo hybride en 2014. Une situation que l’écurie a eu du mal à accepter.

"Vous devenez accroc au succès et vous n’êtes pas heureux quand vous n’en avez pas," confie Ricciardo. "Les mécaniciens sont tous compétitifs, ils s’entraînent et ils courent presque tous les soirs autour du circuit, donc ils ont déjà ça en eux. C’est juste une bonne bande de gens, battants et très compétitifs pour gagner. Vous voulez toujours être les meilleurs."

L’attitude des dirigeants de la structure autrichienne a souvent été critiquée par nombre d’observateurs de la discipline. "Quelques fans voient ça comme le fait d’être gâtés parce que maintenant que nous ne gagnons plus, nous nous plaignons, mais je pense que ce ne sont pas des excuses, c’est juste que nous n’aimons pas perdre."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags moteur