Ricciardo nullement inquiet malgré deux immobilisations préventives

Daniel Ricciardo estime que la double défaillance moteur rencontrée ce lundi à Barcelone est en réalité plus due au fait que Renault cherche à assurer. Elles n’engendrent pas de réelles craintes pour l’équipe.

Le pilote australien de l’équipe Red Bull a vu sa première journée de tests plus perturbée que celle des pilotes Mercedes ou de Sebastian Vettel (Ferrari) ; tout d’abord à cause d’un capteur dans la matinée, puis d’un problème de chargeur de batterie dans l’après-midi.

Même si ces deux défaillances consécutives ont de quoi faire hausser quelques sourcils, Daniel Ricciardo s’assure de les tempérer face aux questions de la presse dans le paddock de Barcelone et rappelle qu’il est normal, pour une voiture prenant tout juste la piste depuis les ateliers de conception, d’être un peu chahutée en termes de fiabilité. D'autant plus que la raison de l'immobilisation de son auto est avant tout liée au fait que le team anticipe les ennuis et capte tout comportement potentiellement dangereux avant que de vrais dégâts n'aient lieu.

"Je ne suis pas inquiet", assure ainsi celui qui a bouclé le championnat 2016 en troisième position. "Je pense que, bien entendu, il aurait été plus sympa de faire plus de tours, mais les principaux soucis étaient plutôt des mesures de sécurité. On va dire que ces immobilisations sont dues au fait que les capteurs ont détecté des choses et qu’ils nous ont donné des avertissements."

Mieux vaut prévenir que guérir

"Je suppose que, principalement du côté moteur, on la joue encore un peu prudemment, et que l’on s’assure de ne rien endommager dès la première journée. C’est le principal. Mais pour le moment, je pense que nous avons réalisé du bon roulage, notamment sur les deux dernières heures, et j’espère que ça continuera comme ça pendant le reste des tests. Espérons que Max puisse faire 200 tours demain !"

Ricciardo estime que les premières indications relatives à la performance du moteur Renault sont bonnes, en dépit du fait qu’il est encore tôt pour se prononcer avec assurance.

PHOTOS : Toutes les images des tests de Barcelone

"Nous avons été en mesure de commencer à respirer un petit peu plus cet après-midi, et c’est positif", souffle-t-il. "Nous avons engrangé près de 50 tours dans ce dernier petit créneau et je pense donc qu’on a rééquilibré après le premier run. Il s’agit d’une nouvelle auto, et on sent quelques petites différences. Je pense que nous avons déverminé pendant les premiers relais et on va maintenant y arriver avec quelques autres relais. Les dernières heures de la journée nous ont donné beaucoup de confiance pour la journée de demain. Nous pouvons clairement capitaliser là-dessus à partir de là."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Sous-évènement Live
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Réactions
Tags essais, panne, tests