Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
Événement terminé
31 juil.
-
02 août
Événement terminé
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
3 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
10 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
24 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
31 jours
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
37 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
52 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
65 jours
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
79 jours
31 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
87 jours

Ricciardo-Ocon : la consigne de Renault "allait venir"

partages
commentaires
Ricciardo-Ocon : la consigne de Renault "allait venir"
Par :
14 juil. 2020 à 10:20

Le début de course de Renault a été animé au Grand Prix de Styrie, où Esteban Ocon et Daniel Ricciardo se sont rapidement retrouvés roue dans roue.

Avant même le départ, Esteban Ocon et Daniel Ricciardo étaient sur des stratégies différentes, le Français disposant de pneus tendres après sa belle qualification en cinquième position, l'Australien de gommes mediums pour allonger son premier relais. Ricciardo semblait avoir un rythme plus élevé que son coéquipier et après quelques tours passés derrière lui, il n'a pas hésité à questionner l'écurie Renault pour savoir s'il devait doubler par ses propres moyens ou attendre une consigne. Il a finalement pris de lui-même l'ascendant sur Ocon, avant que le muret des stands n'intervienne.

"J'ai posé une question un peu générale", explique Ricciardo. "J'avais le sentiment d'être ralenti par ce groupe. Donc j'ai juste dit que j'étais un peu plus rapide à ce moment-là. C'est vraiment moi qui ai posé la question. Allions-nous échanger les positions ? Naturellement, nous étions sur des stratégies différentes. J'étais en mediums et Esteban en tendres. Au début de la course, il n'est pas très sage de se battre et de perdre du temps, surtout avec des stratégies différentes."

"J'ai donc posé la question, puis je suis passé, mais je crois que l'ordre arrivait. Si ce n'était pas dans ce tour, ça allait venir. C'était donc discuté sur le muret des stands. Je crois qu'ils pouvaient évidemment voir que nous perdions tous les deux du temps à essayer de nous battre l'un contre l'autre."

Lire aussi :

Peu de temps après avoir été dépassé par Ricciardo, Ocon est finalement rentré au stand pour abandonner suite à un problème technique. Comme son coéquipier quelques jours plus tôt, il a été victime d'un manque de fiabilité du radiateur sur sa R.S.20. Quoi qu'il en soit, ce duel rapproché aura constitué une première pour les deux pilotes du Losange.

"C'est la première fois, je crois, que nous sommes roue contre roue", fait remarquer Ricciardo. "Je n'allais évidemment rien faire de fou, surtout si tôt dans la course, et parce que nous avions des stratégies différentes. Si je n'avais pas réussi à passer dans ce tour, je m'attendais honnêtement à un ordre pour échanger les positions des deux voitures. J'aurais été un peu surpris que ce ne soit pas le cas, mais c'était de toute façon la tendance."

Pour Ocon, ces quelques tours au coude à coude ont été plaisants. "Je dois dire que c'était un combat très fair-play", souligne-t-il. "Nous avons laissé de la place l'un à l'autre. Ce n'était pas trop agressif. C'est comme ça que je veux courir contre mon coéquipier, vraiment. C'était une belle bagarre. Je suis content de la manière dont elle s'est déroulée. J'ai hâte d'en vivre d'autres. Je pense que la politique de l'équipe jusqu'à présent est de nous laisser courir, mais proprement. C'est ce que nous avons fait."

Racing Point estime en avoir sous le pied

Article précédent

Racing Point estime en avoir sous le pied

Article suivant

Le rythme d'Albon en course rend Red Bull perplexe

Le rythme d'Albon en course rend Red Bull perplexe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Styrie
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique , Esteban Ocon
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine