Ricciardo sanctionné pour l'accrochage avec Kvyat

Daniel Ricciardo a écopé de trois places de pénalité sur la grille de départ du Grand Prix d'Espagne pour son accrochage avec Daniil Kvyat ce dimanche à Bakou.

Ricciardo sanctionné pour l'accrochage avec Kvyat
Charger le lecteur audio

Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo étaient respectivement dixième et onzième du Grand Prix d'Azerbaïdjan lorsque l'Australien a lancé une attaque par l'intérieur au virage 3, mais a bloqué ses roues et a tiré tout droit dans l'échappatoire.

Lire aussi :

Gêné par la Renault, Kvyat n'est pas parvenu à passer non plus, mais Ricciardo a alors fait marche arrière pour tenter de repartir le plus vite possible et a heurté la Toro Rosso, certes à basse vitesse. Tous deux sont rentrés au stand quelques instants plus tard pour abandonner.

S'exprimant après la course, Ricciardo a expliqué qu'il n'imaginait pas un instant que Kvyat se trouve derrière lui. "Je ne suis pas content de ce qui s'est passé", a-t-il déclaré. "Cela se présentait bien pour nous, nous avions le rythme et je réduisais l'écart sur Dany. Il y avait une ouverture. C'est toujours serré au virage 3, mais j'ai bloqué une roue et j'ai tiré tout droit."

"Après, j'imagine que j'ai eu un sentiment d'urgence, je voulais perdre aussi peu de temps que possible et je n'ai pas regardé dans le rétro. J'ai enclenché la marche arrière et je ne me doutais pas qu'il était là, je pensais qu'il aurait décroisé. Mon erreur s'est transformée en une autre."

Daniel Ricciardo, Renault, est interviewé après les qualifications

Daniel Ricciardo, Renault, est interviewé après les qualifications

Photo de: Simon Galloway / Sutton Images

Daniil Kvyat, Toro Rosso

Daniil Kvyat, Toro Rosso

Photo de: Simon Galloway / Sutton Images

De son côté, Kvyat ne tient pas rigueur à son ancien coéquipier, faisant preuve de sportivité : "Ces choses-là arrivent, c'est la course. C'est tout ce que je peux dire. J'étais un peu déçu sur le coup, mais que peut-on y faire. C'est sympa de sa part d'avoir présenté ses excuses, je dois le lui accorder. Mais la course était finie pour nous car il y avait un gros trou dans le fond plat et j'ai dû abandonner. La voiture était devenue inconduisible."

Il n'empêche que les commissaires ont décidé d'infliger à Ricciardo trois places de pénalité sur la grille de départ du Grand Prix d'Espagne, ainsi que deux points de sanction sur sa licence. De quoi accroître les regrets du pilote Renault, certainement.

"Marquer des points aurait été une très bonne manière de rebondir après un début de week-end difficile", ajoute l'intéressé. "C'est pourquoi je suis dégoûté de ne pas y être arrivé. Nous avions un très bon rythme en mediums malgré nos difficultés en tendres. Nous aurions pu obtenir un bon résultat si nous avions fini la course. Je me sens tout petit, c'était une erreur stupide."

partages
commentaires
Leclerc : "J’aurais aimé m’arrêter avant de me faire doubler"
Article précédent

Leclerc : "J’aurais aimé m’arrêter avant de me faire doubler"

Article suivant

Verstappen a perdu ses chances de podium avec la VSC

Verstappen a perdu ses chances de podium avec la VSC
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021