Ricciardo : Les pneus durs "ne seront bons pour personne" à Barcelone

partages
commentaires
Ricciardo : Les pneus durs
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
6 mai 2017 à 14:32

C'est au Grand Prix d'Espagne que les pneus durs vont faire leur première apparition cette saison, mais auront-ils une quelconque utilité ?

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13

En effet, en raison d'une nouvelle réglementation technique imposant des pneus plus larges subissant des forces plus importantes, le manufacturier Pirelli a adopté une approche plus conservatrice pour s'assurer d'éviter tout problème de fiabilité.

Cela signifie des gommes plus dures, si bien que celles qui portent la dénomination "dur" n'ont quasiment pas été utilisées lors des essais hivernaux de Barcelone, en grande partie en raison de températures trop basses.

Cependant, il est fort probable que même au mois de mai, il soit difficile de faire monter ces pneus en température. Daniel Ricciardo ne cache pas son inquiétude.

"Cette année, à Barcelone, ce sera la première fois que nous avons les pneus durs", souligne le pilote Red Bull. "Je ne sais pas si cela va nous aider, mais je pense qu'ils ne seront bons pour personne. Les pneus sont déjà durs, donc les composés les plus durs le sont beaucoup trop."

"Espérons qu'il fera chaud à Barcelone et que ces pneus plus durs fonctionneront, mais s'il fait froid, ce sera difficile pour tout le monde."

Ce sont les composés dur, medium et tendre que Pirelli va apporter pour le Grand Prix d'Espagne. Chaque pilote doit utiliser au moins deux trains de pneus différents en course, dont un train de mediums et/ou un train de durs.

Évolution majeure

Red Bull place en tout cas beaucoup d'espoirs sur ses évolutions du Grand Prix d'Espagne, dans l'optique de se rapprocher de Ferrari et de Mercedes. Vainqueur de la dernière édition de la course, Max Verstappen fait part de ses attentes.

"Il faut attendre de voir ce qu'apporteront les évolutions. J'espère que nous pourrons être un peu plus proches des top teams, ou au moins les suivre. Ce serait déjà un bon pas en avant", conclut le Néerlandais.

Article suivant
Massa : Ferrari montre qu'il est possible de réussir sans Newey

Article précédent

Massa : Ferrari montre qu'il est possible de réussir sans Newey

Article suivant

Bottas : Pourquoi je suis venu chez Mercedes sans mes ingénieurs

Bottas : Pourquoi je suis venu chez Mercedes sans mes ingénieurs
Charger les commentaires