Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
04 sept.
EL1 dans
23 jours
11 sept.
Prochain événement dans
30 jours
25 sept.
EL1 dans
44 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
58 jours
23 oct.
Prochain événement dans
72 jours
31 oct.
Prochain événement dans
80 jours

Ricciardo : Renault pensait en avoir fini avec les 14e places

partages
commentaires
Ricciardo : Renault pensait en avoir fini avec les 14e places
Par :
22 déc. 2019 à 10:00

Daniel Ricciardo a reconnu que son équipe Renault F1 et lui ont été déconcertés par certains des mauvais moments rencontrés durant la saison 2019.

Daniel Ricciardo a rejoint Renault après avoir choisi de quitter Red Bull à l'été 2018. Son meilleur résultat en 2019 a été la quatrième position de Monza, mais il n'a terminé qu'à la neuvième place du classement pilotes alors que le Losange a glissé au cinquième rang chez les constructeurs. L'écurie n'est pas parvenue à surfer sur sa dynamique de progression lente mais sûre des saisons précédentes et a connu une campagne faite de hauts et de bas dans un milieu de peloton relativement indécis.

Lire aussi :

La Renault R.S.19 s'est révélée être une monoplace plus performante sur les tracés à faible appui, mettant ainsi en lumière ses faiblesses côté châssis. Côté moteur, la performance a semblé correcte mais divers problèmes de fiabilité ont frappé les hommes d'Enstone (comme le double abandon de Bahreïn alors qu'un double top 10 était à portée) qui ont, en plus, connu quelques déconvenues, tant en raison d'abandons que de l'épisode du Japon où l'écurie a été disqualifiée après une réclamation de Racing Point sur son système de répartition du freinage.

"Je m'attendais à des bas, et je pense que dans toute équipe, vous vous attendez à des bas parce que même si Mercedes est habitué à gagner, une quatrième place est un bas pour eux", a déclaré Ricciardo. "Les hauts allaient être dans la même veine : un top 5, peu importe. Mais les bas, parfois, nous ont laissés perplexes. Du genre : 'Nous ne devrions pas être aussi loin'."

Lire aussi :

"Nous n'allons pas être une voiture de top 5 à chaque course, mais être 14e ou autre, nous pensions que nous en avions fini avec ça. C'est là qu'il y a eu un peu plus, j'imagine, de perplexité et [un aperçu de] la réalité du travail que nous avions toujours à faire."

Malgré tout, Ricciardo se dit heureux de la manière dont son écurie a répondu à ces difficultés, qui ont selon lui "alimenté le feu" de Renault, qui a essayé de se sortir de cette zone sans penser qu'il s'agissait de son niveau intrinsèque et sombrer dans un état d'esprit peu combatif. 

Avec Scott Mitchell et Jonathan Noble 

Bilan 2019 - Au fond du trou, Gasly a su rebondir

Article précédent

Bilan 2019 - Au fond du trou, Gasly a su rebondir

Article suivant

Vidéo - Le tour embarqué de Rossi dans la Mercedes de Hamilton

Vidéo - Le tour embarqué de Rossi dans la Mercedes de Hamilton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard