Ricciardo - La sensation Verstappen est bonne pour moi

partages
commentaires
Ricciardo - La sensation Verstappen est bonne pour moi
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
11 févr. 2017 à 18:30

Après avoir fait sensation pour sa première campagne en Formule 1 alors qu'il n'était même pas majeur, Max Verstappen a pris une nouvelle dimension après avoir été promu chez Red Bull Racing au mois de mai 2016.

Max Verstappen, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 en lutte pour une position avec son équipier Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing fête sa troisième place dans le Parc Fermé
Max Verstappen, Red Bull Racing

La confrontation avec Daniel Ricciardo s'est d'ailleurs avérée plutôt équilibrée : 220 points pour l'Australien, 191 pour le Néerlandais depuis qu'ils sont coéquipiers.

Bien que certaines manœuvres de Max Verstappen en piste soient parfois remises en question, son talent semble faire l'unanimité, ce qui n'est pas pour déplaire à son partenaire d'équipe.

"Je trouve ça plutôt cool, parce que mieux il est coté, meilleur j'aurai l'air si j'arrive à le battre l'an prochain", sourit un Ricciardo d'humeur facétieuse. "Si tout le monde disait qu'il est nul et qu'il ne mérite pas son baquet, et que j'arrivais tout juste à le battre, je n'aurais pas l'air très bon. Donc je dirais qu'il est deux fois meilleur que Senna !"

Plaisanterie mise à part, Daniel Ricciardo a connu une saison 2016 mitigée. La victoire lui a notamment échappé au Grand Prix de Monaco à cause d'une bévue de ses mécaniciens, mais le pilote Red Bull s'est rattrapé en s'imposant au Grand Prix de Malaisie, certes avec le concours de la casse moteur de Lewis Hamilton.

Ricciardo s'est même classé troisième du championnat pour la deuxième fois de sa carrière, toujours derrière les deux pilotes Mercedes.

"Si je n'avais pas gagné, s'il n'y avait pas eu la Malaisie, alors je me dirais que j'aurais dû en gagner plusieurs en 2016", commente-t-il. "Mais parce que j'ai eu cette victoire, je ne vais pas dire que ça aurait dû être mieux. J'ai eu la pole, que je n'avais pas eue auparavant, et j'ai fait mon retour sur la plus haute marche du podium, c'est génial. Et je suis le 'meilleur des autres', donc c'est bien."

"La victoire en Malaisie était épique, mais la pole à Monaco a été, d'une façon, mon temps fort. Je ne l'ai pas dit, mais je me suis mis beaucoup de pression ce weekend-là pour y arriver. Je pensais vraiment en être capable. Donc pour moi, faire ce tour était un soulagement, parce que je me suis vraiment mis la pression."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Article suivant
Les pétroliers influenceront-ils la course au titre ?

Article précédent

Les pétroliers influenceront-ils la course au titre ?

Article suivant

Renault - "Possible d'atteindre les 1000 chevaux, mais pas en 2017"

Renault - "Possible d'atteindre les 1000 chevaux, mais pas en 2017"
Charger les commentaires