Ricciardo "sent la frustration" d'Alonso en F1

partages
commentaires
Ricciardo
Par : Basile Davoine
20 avr. 2017 à 07:27

L'Australien comprend pourquoi le double Champion du monde a choisi de participer aux 500 Miles d'Indianapolis en mai prochain, quitte à manquer le Grand Prix de Monaco.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Fernando Alonso, McLaren MCL32, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

La décision de Fernando Alonso de ne pas participer au prochain Grand Prix de Monaco pour se lancer à l'assaut des 500 Miles d'Indianapolis a été largement commentée ces derniers jours. Le pilote espagnol, qui partage les difficultés de McLaren-Honda depuis son retour dans l'équipe en 2015, ne prendra pas part à l'épreuve qui lui a le mieux réussi ces deux dernières saisons. Une décision toutefois compréhensible pour Daniel Ricciardo, même si ce dernier assure qu'il ne "voudrait pas manquer Monaco".

"Je pense que Fernando manque quelque chose de bien. Après, si vous ne vous battez pas aux avant-postes, ça peut être une longue course", note le pilote Red Bull. "C'est cool qu'il fasse ça. Personnellement, je pense qu'il a choisi un bon moment pour le faire. C'est une opportunité pour lui et il peut le faire avec une bonne équipe aussi. Je sens sa frustration, sa situation en F1 en ce moment. Cette opportunité qu'il a eue, je l'aurais probablement saisie aussi, dans sa situation, à cet âge."

Grosjean davantage surpris

Le choix d'Alonso en a aussi étonné plus d'un, à l'instar de Romain Grosjean. Le Français n'a pas caché sa surprise, évoquant lui aussi le fait que Monaco représentait peut-être la meilleure chance de gros points cette année pour McLaren.

"C'est génial pour lui s'il veut le faire", estime Grosjean. "Monaco est l'une des courses où, sans avoir le meilleur moteur de la grille, on peut facilement essayer de faire quelque chose. C'est une course emblématique de la saison."

"Je ne suis pas ici pour juger quoi que ce soit, je ne suis pas le patron de McLaren. Nous avons 20 courses dans le monde, et vous manquez Monaco, l'une des plus emblématiques, pour aller ailleurs. C'est génial, dans un sens. D'un autre côté, le monde pourrait penser qu'il est en Formule 1 et qu'il rate une course pour aller ailleurs…"

Article suivant
Les tests de Ferrari tronqués par une coupure générale dans le garage

Article précédent

Les tests de Ferrari tronqués par une coupure générale dans le garage

Article suivant

McLaren-Honda incapable d'expliquer sa journée sans problèmes

McLaren-Honda incapable d'expliquer sa journée sans problèmes
Charger les commentaires