Ricciardo se plaint d'une stratégie injuste de Red Bull

partages
commentaires
Ricciardo se plaint d'une stratégie injuste de Red Bull
Par :
30 juin 2018 à 15:39

Auteur de sa pire performance qualificative en Formule 1 depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne 2017, Daniel Ricciardo ne cachait pas sa frustration ce samedi au Red Bull Ring.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Christian Horner, team principal Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 fait des étincelles

C'est un Daniel Ricciardo mécontent qui s'est exprimé auprès de la presse juste après les qualifications du Grand Prix d'Autriche. Des qualifications où la stratégie de Red Bull voulait que l'Australien devance son coéquipier Max Verstappen en piste, lui permettant effectivement de prendre l'aspiration.

Exceptionnellement, Red Bull a demandé à Verstappen de passer devant pour lui rendre la pareille, mais le Néerlandais a refusé, ce que le principal intéressé n'a pas digéré après s'être qualifié septième derrière la Haas de Romain Grosjean.

"Je ne suis pas franchement impressionné", déclare Ricciardo. "Nous avons fait trois runs, et j'ouvrais la voie pour tout le monde. Je pense que si on obtient un run, d'accord, mais là... Je ne suis pas ravi, c'est tout. Cela pourrait être plus équitable."

Verstappen catégorique

Interrogé au sujet de son refus de donner l'aspiration à son coéquipier, Verstappen explique la politique de l'équipe, qui veut une alternance dans l'identité du pilote Red Bull qui prend la piste en premier lors des qualifications.

"Avant chaque week-end, nous nous mettons toujours d'accord sur qui sera devant", souligne celui qui s'est classé cinquième en Q3. "J'étais devant au Paul Ricard, il était devant lors de la course précédente. Nous en avons discuté, c'était son tour d'être devant. C'est comme ça, c'est très simple. Au Paul Ricard, à chaque run, j'étais devant, donc il faut faire pareil ici."

Verstappen ne craint toutefois pas que sa relation avec son coéquipier en pâtisse : "Bien sûr, nous voulons faire les meilleures qualifications possibles. Il est évident que nous voulons nous battre l'un l'autre et tirer avantage, mais s'ils disent qu'il faut rester devant pendant toutes les qualifications, il faut le faire. C'est ce que j'ai fait au Paul Ricard, donc c'est au tour de Daniel ici. Comme je l'ai dit, nous essayons toujours d'avoir la meilleure position possible. Mais tout ira bien entre nous."

Horner tranche

C'est en tout cas au directeur d'équipe Christian Horner que revient le dernier mot. Le Britannique dévoile la position officielle de l'équipe, qui correspond à ce qu'affirme Verstappen, tout en semblant compatir avec Ricciardo.

"Nous avons une politique très simple depuis sept ans, c'est d'alterner d'un week-end sur l'autre qui part en premier du garage, pour que ce soit juste selon les circuits", explique Horner pour Sky Sports F1. "Ce week-end, c'était à Daniel de prendre la piste en premier, mais il avait le sentiment que Max en bénéficiait, c'est pourquoi il a un peu ralenti. Cinquième et septième, nous ne pouvions pas vraiment faire mieux de toute façon."

"Les pilotes savent explicitement que tous les week-ends, ça alterne. Même lors des débriefs, il y a une alternance sur quel pilote parle en premier ! C'est une façon d'être scrupuleusement équitable."

Article suivant
Après un Mistral perdant, Grosjean est "toujours debout"

Article précédent

Après un Mistral perdant, Grosjean est "toujours debout"

Article suivant

Vettel : "La deuxième fois d'affilée que nous sommes loin"

Vettel : "La deuxième fois d'affilée que nous sommes loin"
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu