Ricciardo : Se taire face au racisme est pire qu'être critiqué

Pour Daniel Ricciardo, pilote Renault en F1, rester silencieux sur la question du racisme est bien pire que de faire face à des critiques pour ses prises de position anti-raciste.

Ricciardo : Se taire face au racisme est pire qu'être critiqué

Daniel Ricciardo soutient sans réserve la démarche de la F1 contre le racisme et portait lors du Grand Prix de Russie un masque avec la mention "Equality" ("égalité") pour montrer son désir de rendre ce message public. Mais l'Australien s'est placé dans la ligne de mire d'une minorité de personnes qui ne partagent pas sa vision des choses. Une situation à laquelle le pilote Renault s'attendait.

"Avec les trucs des réseaux sociaux, en général, j'essaie de ne pas trop les lire parce que tu peux avoir 95% de choses positives, ce sont les 5% qui vont t'emmerder que tu vas retenir. Ils seront toujours là. Vous ne ferez jamais du 100%. Malheureusement, ça n'existe pas."

Lire aussi :

Ricciardo a par ailleurs expliqué que son choix du port d'un masque "Equality" avait été inspiré par la joueuse de tennis Naomi Osaka, qui a délivré différents messages sur le sujet du racisme et de l'injustice raciale au cours de l'US Open qu'elle a remporté. Il se montre heureux que le monde entier discute ouvertement du sujet même s'il reconnaît avoir eu du mal à le faire il y a encore quelques mois.

"Même juste parler de Black Lives Matter, et même faire référence à une personne noire en tant que personne noire, dire ces choses à voix haute, évidemment nous n'avions pas vraiment autant de confort à en parler. Je n'étais pas très à l'aise pour en parler au début de l'année. Donc commencer à parler de choses desquelles vous n'avez jamais parlé auparavant, qu'il s'agisse de racisme, de santé mentale ou de tous ces sujets, c'est un peu intimidant. Il faut donc être prêt à s'ouvrir à un peu de critique, ou peut-être pas à un retour 100% positif."

"Mais encore une fois, je pense que si c'est quelque chose qui vous tient à cœur et en quoi vous croyez, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible. Je pense surtout au racisme. Un gros problème, c'est le silence, et ce sont les gens que vous connaissez qui sont trop à l'aise dans leur cocon pour ne pas parler. Je pense que c'est ça le problème : il suffit de vous encourager, si vous avez une voix et une voix positive, alors faites-la entendre."

partages
commentaires

Voir aussi :

Les restrictions COVID compliquent le travail sur les nouveaux circuits
Article précédent

Les restrictions COVID compliquent le travail sur les nouveaux circuits

Article suivant

Rétro 1970 - La première victoire d’Emerson Fittipaldi

Rétro 1970 - La première victoire d’Emerson Fittipaldi
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021