Ricciardo : Verstappen est le premier équipier "qui me met au défi"

Daniel Ricciardo (Red Bull) estime que Max Verstappen est le seul de ses équipiers en Formule 1 qui a pu le mettre au défi.

Ricciardo : Verstappen est le premier équipier "qui me met au défi"
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, dans le parc fermé
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Max Verstappen, Red Bull Racing dans le parc fermé
Max Verstappen, Red Bull Racing et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Charger le lecteur audio

Le duo est aligné chez Red Bull depuis que Verstappen a été promu depuis Toro Rosso avant le Grand Prix d'Espagne 2016, qu'il a remporté. Auparavant, Ricciardo a couru aux côtés de Sebastian Vettel, qu'il a battu au championnat pilotes en 2014, Daniil Kvyat, Jean-Éric Vergne, Narain Karthikeyan et Vitantonio Liuzzi, au cours d'une carrière en F1 qui a commencé chez HRT avant d'accéder à Red Bull depuis STR.

Ricciardo estime qu'aucun de ces pilotes ne l'a poussé dans ses retranchements comme Verstappen. "Je ne dis pas que ça a été facile pour moi par le passé, mais je pense qu'il est le premier pilote qui me mette au défi", a déclaré l'Australien pour Motorsport.com.

"Auparavant, si j'ai prenais un virage à haute vitesse et que je le prenais à fond par exemple, je n'ai jamais eu quelqu'un qui pouvait le faire de la même façon. Max irait au moins en piste pour essayer. Il a pu se mettre au niveau plus facilement que d'autres."

Ricciardo a battu Verstappen au championnat pilotes lors de leurs deux saisons passées ensemble. Mais en 2017, le Néerlandais a remporté deux victoires contre une pour le numéro 3 et avait un meilleur bilan en qualifications (13 à 7) et dans les courses où les deux voitures ont terminé (5 à 2).

Daniel Ricciardo estime qu'en 2016 il a "eu un avantage clair" lors des courses disputées ensemble, ajoutant que Verstappen "a connu des courses extraordinaires mais j'étais meilleur en qualifications et la plupart des dimanches".

La saison passée, Ricciardo croit qu'en qualifications Verstappen "a progressé", mais juge difficile la comparaison des rythmes de course. "Si nous prenons les courses une par une, nous avons tous les deux connu un nombre similaire de bonnes courses. Ses meilleurs jours ont probablement semblé meilleurs parce qu'il ne s'agissait pas de bons jours pour moi."

"Je sais que si je faisais une petite erreur avant, peut-être que je pouvais quand même finir devant en qualifications. Maintenant, si je commets une erreur, il est devant. C'est la même chose s'il ne réalise pas un tour parfait, je suis devant. C'est pourquoi je dirais qu'il est un meilleur équipier. Nous avons tous les deux élevé notre jeu. Nous ne pouvons pas nous permettre de mettre une roue dehors parce que [sinon] nous allons être battus."

partages
commentaires
Domenicali : Alonso, Hamilton et Vettel sont "au sommet de la F1"
Article précédent

Domenicali : Alonso, Hamilton et Vettel sont "au sommet de la F1"

Article suivant

Newey défend le Halo et critique la philosophie du danger

Newey défend le Halo et critique la philosophie du danger
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021