Ricciardo met en garde Vettel s'il rejoint le milieu de grille

Daniel Ricciardo estime que Sebastian Vettel devra faire preuve "d'ouverture d'esprit" ainsi que de "patience" s'il rejoint en 2021 une écurie du milieu de grille.

Ricciardo met en garde Vettel s'il rejoint le milieu de grille

Daniel Ricciardo est de ceux qui ne croient pas vraiment à une retraite de Sebastian Vettel en fin d'année. Non conservé par Ferrari, le quadruple Champion du monde est sur le marché mais les options sont limitées. À l'heure actuelle, la piste la plus sérieuse pourrait le mener chez Aston Martin, bien que l'équipe encore baptisée Racing Point aujourd'hui se trouve face à un choix cornélien pour définir son line-up 2021.

Lire aussi :

Si Vettel tentait ce pari, et en dépit du bond de performance qu'a réalisé l'écurie de Silverstone avec sa fameuse "Mercedes rose", il rejoindrait tout de même une écurie qui ne figure pas parmi les trois meilleures. Une situation quasi inédite pour lui, exception faite de son début de carrière. Ce recul dans la hiérarchie, Ricciardo l'a connu en quittant Red Bull Racing fin 2018 pour rejoindre Renault. Il ne peut que prévenir son ancien coéquipier : se lancer dans un tel défi ne peut se faire qu'avec une vision à moyen voire long terme et nécessite une approche particulière.

"Dans la situation de Seb, il a passé l'essentiel de sa carrière en F1 aux avant-postes", rappelle-t-il. "Il est monté sur le podium probablement chaque année où il a couru en Formule 1, donc s'il rejoint une équipe de milieu de grille, c'est un territoire inconnu pour lui. Je pense que ça requiert un peu d'ouverture d'esprit, et certainement un peu de patience. Mais c'est naturellement à lui de voir où il imagine le prochain chapitre de sa carrière."

La motivation de Vettel pour continuer en F1 fait l'objet de bien des commentaires et l'incertitude autour de ce paramètre a notamment été évoquée par Ferrari pour justifier la décision de s'en séparer. Renault a également émis des doutes en évoquant la manière dont le choix pour 2021 s'était finalement porté sur Fernando Alonso malgré la disponibilité de Vettel. Ricciardo estime lui aussi qu'il s'agit de la clé, et que le pilote de 33 ans devra faire taire les doutes à ce sujet.

"Je pense que s'il a toujours la volonté de piloter et de courir au plus haut niveau, alors il devrait à 100% continuer en F1", insiste Ricciardo. "Si l'option est d'aller quelque part en milieu de grille, c'est normalement pour quelque chose au long cours. Je pense qu'il va devoir démontrer son engagement et pas seulement pour 12 mois, on parle d'au moins 24 mois, voire trois ans. Deux ou trois ans, disons ça. Mais c'est à lui d'y répondre. J'aime bien Seb, qui a été mon coéquipier par le passé, je le respecte en F1 et c'est pourquoi s'il décide de continuer, j'espère qu'il trouvera un endroit où il sera heureux."

partages
commentaires
Le GP du Brésil conteste les raisons de son annulation
Article précédent

Le GP du Brésil conteste les raisons de son annulation

Article suivant

Mercedes rejette le manque de suspense sur ses concurrents

Mercedes rejette le manque de suspense sur ses concurrents
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021