Kubica : Chez Williams, "nous sommes tous des victimes"

Alors que Williams connaît ce qui peut être considéré comme la pire saison de son Histoire, Robert Kubica refuse de chercher un coupable : pour lui, il n'y a que des victimes.

Kubica : Chez Williams, "nous sommes tous des victimes"

En ce début de saison, Williams accuse constamment une à deux secondes de retard sur les écuries les moins bien placées dans la hiérarchie, handicapé par le fait d'avoir manqué plusieurs journées d'essais hivernaux à cause d'une FW42 en retard. Non seulement la monoplace manque cruellement de compétitivité, mais elle semble par ailleurs être relativement imprévisible dans son comportement.

Lire aussi :

Le directeur technique, Paddy Lowe, a donc pris du recul, alors que Patrick Head, cofondateur de l'équipe, y a fait son retour. Toujours est-il que pour Robert Kubica, qui est revenu en Formule 1 après huit ans d'absence, le fait que les pilotes soient sous les feux des projecteurs ne veut pas dire pour autant qu'ils sont les plus grandes victimes de cette passe difficile.

"Je pense que nous sommes tous des victimes", juge Kubica pour Motorsport.com. "Tout le monde est dans la même situation. Aucun employé de Williams n'est satisfait de cette situation. Personne."

Robert Kubica, Williams Racing, sur la grille

"En fin de compte, tout le monde souhaite et espère que ça va s'arranger, mais en même temps, nous sommes tous conscients que nous devons travailler dur. Si quelqu'un n'en est pas conscient, alors il rêve, car ce n'est qu'en travaillant dur, en étant réaliste et en étant transparent les uns avec les autres que nous parviendrons à progresser. Sans être transparent et aborder la situation de manière réaliste, on ne progresse jamais. Sinon par pure chance, pas parce qu'on a résolu le problème ou amélioré la situation."

Ayant couru en F1 de 2006 à 2010, Kubica dispose d'une certaine expérience dans la catégorie reine du sport automobile et sait mieux que quiconque qu'il sera difficile de combler l'écart qui sépare la FW42 des autres bolides.

"En fin de compte, nous n'allons pas progresser en un mois. C'est impossible !" souligne le Polonais. "À moins d'avoir quelque chose qui est déjà en soufflerie, qui est complètement différent, dont on sait que ça va apporter deux secondes et que ça va arriver. Mais si l'on n'a pas ces choses-là en soufflerie, ou même à l'esprit – et même si on les a à l'esprit – ce ne sera pas un mois. Ce sera beaucoup plus. D'une certaine manière, c'est triste à dire, mais nous n'allons pas progresser en un mois."

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires
Renault F1 disposera de nouveautés en Azerbaïdjan
Article précédent

Renault F1 disposera de nouveautés en Azerbaïdjan

Article suivant

Ricciardo "accepte" d'être jugé sur sa forme actuelle

Ricciardo "accepte" d'être jugé sur sa forme actuelle
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021