Grosjean veut faire rebondir sa carrière en 2021

partages
commentaires
Grosjean veut faire rebondir sa carrière en 2021
Par : Benjamin Vinel
18 août 2018 à 07:28

Romain Grosjean n'a pas encore abandonné son objectif de titre mondial et s'intéresse à l'horizon 2021, où interviendra un changement majeur de réglementation technique. Il soufflera alors ses 35 bougies.

Outre un intérim infructueux chez Renault en 2009, Romain Grosjean court en Formule 1 depuis 2012, ayant signé pas moins de neuf podiums lors de ses deux premières campagnes à temps plein. Son écurie d'alors, Lotus, a toutefois fortement perdu en compétitivité par la suite, avec un seul top 3 lors des deux saisons suivantes.

Lire aussi :

Rejoindre la Scuderia Ferrari serait l'objectif ultime de Grosjean, qui ne l'a jamais caché. Pour l'heure, l'intérêt n'a pas été réciproque, Kimi Räikkönen s'accrochant farouchement à son baquet malgré des performances parfois en demi-teinte depuis 2014.

Grosjean base donc ses espoirs sur la réglementation 2021 en espérant qu'elle propulse Haas F1 Team, équipe avec laquelle ce serait alors sa sixième année, vers les avant-postes.

"Je veux encore essayer de devenir Champion du monde", déclare le Français à Motorsport.com. "L'inconnue, c'est 2021, et j'espère qu'il y aura davantage de chances de gagner des courses. Nous verrons ce que l'avenir nous réserve."

"Haas est la meilleure écurie de milieu de tableau, c'est pourquoi tout le monde veut la rejoindre, nous sommes très performants et je ne suis jamais venu ici pour partir chez Ferrari. Je ne cacherais jamais le fait que je rêverais d'aller chez Ferrari, mais je ne suis pas allé chez Haas pour aller chez Ferrari. Qui sait ce que l'avenir nous réserve ? Pour l'instant, je préfère continuer les affaires ici car je pense que nous avons davantage à accomplir."

À Maranello, le volant de Räikkönen est toutefois menacé par le prometteur Charles Leclerc, protégé de Ferrari, qui fait des étincelles chez Sauber pour sa première campagne dans l'élite.

"Je ne savais pas grand-chose de lui avant la F2, et il a été très bon en F2", poursuit Grosjean au sujet du Monégasque. "Il est génial cette saison. Pour moi, la deuxième saison est toujours plus dure que la première : il n'y a pas d'attentes pour la première, mais il y en a davantage pour la deuxième, surtout s'il se retrouve chez Ferrari, mais ce serait intéressant à voir. Comme je l'ai dit, il se débrouille très, très bien, et Sauber est en train d'élever son niveau de jeu très rapidement." L'écurie suisse a déjà marqué 18 points en 2018, contre sept lors des deux années précédentes réunies.

Propos recueillis par Ben Anderson

Prochain article Formule 1
Horner : La F1 a besoin que McLaren sorte de la "tourmente"

Article précédent

Horner : La F1 a besoin que McLaren sorte de la "tourmente"

Article suivant

Renault : Des pièces standard apaiseraient les craintes de tricherie

Renault : Des pièces standard apaiseraient les craintes de tricherie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique , Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités