Ron Dennis - Eddie Jordan? L'idiot du village!

partages
Ron Dennis - Eddie Jordan? L'idiot du village!
Par : Olivier Guillaume
7 juil. 2015 à 10:18

Jenson Button, McLaren MP4-30
Eddie Jordan, ancien propriétaire d'équipe
Ron Dennis et Fernando Alonso, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Ron Dennis, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Ron Dennis, président exécutif de McLaren

C'est ce que l'on peut qualifier de riposte acerbe : critiqué par l'ancien Directeur d'équipe - aujourd'hui consultant pour la télévision - Eddie Jordan, le patron emblématique de l'écurie McLaren a vivement réagi aux propos tenus par son ancien homologue.

Jordan, qui n'a jamais manié la langue de bois, estime que McLaren agit avec arrogance et que Dennis ne mène pas correctement sa barque.

"On peut penser que Honda représente pour l'heure un beau gâchis, mais il faut surtout songer à McLaren," a déclaré Jordan le week-end dernier à Silverstone, dans le cadre d'un questions/réponses sur la BBC. "McLaren est l'ombre d'elle-même parce que c'est une équipe arrogante, qui n'avait pas hésité à affirmer que Lewis Hamilton pourrait regretter son départ. Cela leur est revenu en pleine figure depuis..."

Dennis a licencié Martin Whitmarsh, mais ce dernier n'a jamais réalisé un travail aussi mauvais que celui qu'est en train de faire Dennis.

Eddie Jordan

"C'est tout en haut de la pyramide que le problème se trouve chez vous," a poursuivi Jordan, visant ainsi directement Ron Dennis. "Ils sont loin, très loin, et quiconque estime que le souci se trouve uniquement du côté du moteur se fait des illusions. Ce moteur rencontre de grandes difficultés, mais il y a beaucoup d'autres choses qui ne vont pas."

Jordan est allé plus loin encore, en remettant en cause la politique du groupe McLaren, qui construit aujourd'hui des supercars en plus de gérer son équipe de Formule 1. Pour l'ancien homme fort de l'écurie Jordan, McLaren n'est tout simplement plus en mesure de gagner.

"Personnellement, je suis d'avis que le jour où McLaren a commencé à construire des véhicules de route, ils ont détourné leur attention de la F1. Je serais surpris qu'ils remportent à nouveau des titres tant qu'ils créent ces supercars, et avec à leur tête la même structure de gestion."

Et Jordan de nommer Dennis, qu'il n'hésite pas à fustiger.

"Ron Dennis a licencié Martin Whitmarsh, mais ce dernier n'a jamais réalisé un travail aussi mauvais que celui qu'est en train de faire Dennis."

La réponse de Dennis

De son côté, Ron Dennis n'a pas tardé à réagir aux commentaires de Jordan. Et le moins que l'on puisse dire est que son opinion est également très tranchée.

"Je considère que la Formule 1 constitue une grande famille. Et les familles vivent dans des villages," s'est-il exprimé auprès de Sky Sports F1. "Au sein de ces entités se trouve toujours celui que l'on appelle l'idiot du village. Et Jordan répond parfaitement à cette description."

Le conflit entre les deux hommes ne date pas d'hier, Eddie Jordan ayant toujours eu du mal à se faire apprécier des patrons des plus grandes équipes de F1. La situation était d'ailleurs sensiblement la même lorsqu'ils étaient collègues. Ambiance!

Prochain article Formule 1
Wolff comprend le dilemme stratégique de Williams à Silverstone

Article précédent

Wolff comprend le dilemme stratégique de Williams à Silverstone

Article suivant

Ferrari - Un verre "à moitié plein" après Silverstone

Ferrari - Un verre "à moitié plein" après Silverstone

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren
Auteur Olivier Guillaume
Type d'article Actualités