Ron Dennis relativise l'incident du d?part de Spa

Lewis Hamilton n’était clairement pas content à l’arrivée du Grand Prix de Belgique et ne s’est pas gêné pour critiquer ouvertement son compagnon d’écurie

Lewis Hamilton n’était clairement pas content à l’arrivée du Grand Prix de Belgique et ne s’est pas gêné pour critiquer ouvertement son compagnon d’écurie.

Le leader du championnat, dont l’avance s’est réduite à deux points, accuse Fernando Alonso de l’avoir volontairement poussé hors trajectoire au départ de la course, ce dimanche, à Spa-Francorchamps.

"Je ne sais pas si nous nous sommes touchés mais il y avait clairement de la place pour que nos deux monoplaces puissent passer. Fernando se plaint toujours au sujet des autres, mais là, il m’a clairement poussé intentionnellement en dehors de la piste."

"Pour un jeune pilote comme moi, qui voit en lui un double champion du monde, il ne tient vraiment pas le rôle de modèle qui devrait être le sien."

De son côté, Alonso parle d’un simple fait de course : "Au premier virage, Massa à bloqué son pneu avant droit et comme il se trouvait à la corde j’ai dû me décaler sur l’extérieur de la piste pour l’éviter et ne pas perdre trop de temps."

"Par la suite, je me trouvais du bon côté de la piste pour aborder dans de bonnes conditions le raidillon. Peut-être qu'à la télévision cela a semblé spectaculaire, mais à l'intérieur de la voiture c'est un monde différent."

"Je n'avais rien d'autre à faire, c'est une question de physique et de logique. Si vous attaquez l'Eau Rouge par l'extérieur, vous devez lever légèrement le pied de l'accélérateur."

Interrogé à ce sujet après la course, Ron Dennis, le patron de McLaren n’a décelé aucun mauvais comportement de la part de ses pilotes.

"Ils ont tous les deux effectué une course solide. Ils n’étaient pas trop agressifs, ils sont pilotes de course et savent exactement ce qu’ils ont à faire. Il n'y avait absolument aucun problème, rien de mal ne s'est produit dans le premier tour."

"S'ils avaient été dans des écuries rivales, alors personne n'aurait le moindre souci avec ça. Mais évidemment, ce sont des coéquipiers qui s'affrontent donc les gens mettent davantage cela en avant."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton
Équipes McLaren
Type d'article Actualités