Ron Dennis saisit la justice pour garder les rênes de McLaren

L'avenir de Ron Dennis, président de McLaren, est en plein doute ce vendredi, puisqu'il aurait lancé une action en justice pour empêcher son écurie de le placer dans une période d'inactivité forcée avant son départ.

Dennis se bat pour rester aux commandes de McLaren-Honda, le conseil d'administration de la compagnie mère l'ayant informé le mois dernier que son contrat ne serait pas renouvelé.

Ayant indiqué qu'il ne comptait pas démissionner, Dennis s'est efforcé de trouver le budget propice à un rachat de l'équipe qui y assurerait son avenir.

Cependant, un reportage diffusé par Sky News ce vendredi indique que Dennis s'est rendu à la Haute Cour de justice de Londres cette semaine pour demander une injonction qui empêcherait l'équipe de le placer dans cette période d'inactivité forcée jusqu'à la fin de son contrat.

Cependant, Dennis semble avoir échoué, et selon Sky, le conseil d'administration de McLaren s'est réuni en urgence ce vendredi soir, ce qui devrait mener à sa suspension immédiate en tant que président.

McLaren n'a souhaité faire aucun commentaire à ce sujet, et aucun document officiel n'a confirmé la décision de la Haute Cour de justice.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags dennis