Rory Byrne : Le faiseur de roi de Benetton (2/3)

Les courses et saisons qui suivent la première victoire d'une Benetton en F1 sont en demi teinte, ce qui motivera son employeur à recruter en 1989 un ingénieur de qualité, John Barnard

Les courses et saisons qui suivent la première victoire d'une Benetton en F1 sont en demi teinte, ce qui motivera son employeur à recruter en 1989 un ingénieur de qualité, John Barnard.

Peu de temps après cet événement, Rory Byrne décide de quitter Benetton pour rejoindre le constructeur anglais Reynard, qui a un projet en Formule 1. Malheureusement (ou heureusement ?) ce projet tombe à l'eau et c'est fin 1991, deux ans seulement après son départ de chez Benetton, que Byrne retrouve l'équipe anglaise en tant que chef designer.

Il y forme un duo avec Ross Brawn, alors directeur technique. Ce tandem fait rapidement des étincelles. Preuve en est, Benetton remporte en 1994 le titre de champion du monde des pilotes avec Michael Schumacher.

En 1995, l'équipe continue sur sa lancée et signe le doublé avec sa Benetton B195 en remportant le championnat du monde des pilotes et des constructeurs. Ce fut d'ailleurs la première monoplace créée par Rory Byrne à remporter le titre constructeur.

Après quatre saisons éprouvantes, le chef designer décide de quitter la F1 pour partir s'installer en Thaïlande. Schumacher, lui, signera chez Ferrari.

C'est deux ans plus tard, en 1997, que Ferrari contacte Byrne pour être de nouveau chef designer aux côtés de Ross Brawn qui vient de rejoindre Ferrari comme directeur technique. L'idée de Ferrari est de reformer le trio gagnant de chez Benetton.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Ross Brawn
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités