Rosberg a battu Hamilton avec plus de carburant embarqué

Meilleur temps des qualifications à Hockenheim, Nico Rosberg a dû s'employer pour surmonter des circonstances peu évidentes en Q3.

Rosberg a battu Hamilton avec plus de carburant embarqué
Le poleman Nico Rosberg, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le poleman Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Le poleman Nico Rosberg, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Charger le lecteur audio

Auteur de la pole position à Hockenheim ce samedi, Nico Rosberg a forcé l’admiration de son équipe compte tenu des circonstances dans lesquelles il a réalisé le tour qui lui a permis de dominer les qualifications. L’Allemand, qui venait de signer le meilleur temps dans les deux premiers secteurs, a d’abord dû abandonner sa première tentative suite à un problème électronique survenu sur sa monoplace.

"On a eu deux petits problèmes, qui ont fait que le moteur coupait", explique à Sky Sports Paddy Lowe, directeur technique exécutif de Mercedes. "Ça correspondait à un ‘warning’ par rapport à sa pédale d'accélérateur, même si ça n'avait finalement rien à voir, mais on a avorté le tour quand même."

"C’est impressionnant de le voir signaler la pole avec ce genre de stress, et deux tours de trop [en carburant] dans la voiture. C'était un super tour, travail fantastique. On a trouvé comment mettre la voiture en "mode sécurité", et le renvoyer en piste. Honnêtement, je n'ai pas suivi le tour de Lewis très précisément car je me concentrais sur les problèmes de Nico, mais je crois juste qu'il n'a pas réalisé deux grands tours."

Wolff également impressionné

Car c’est certainement là que se mesure la valeur de la performance de Rosberg à domicile lors de ce tour de qualifications. Directeur de l’écurie allemande, Toto Wolff a bel et bien confirmé que l’ex-leader du championnat avait bien embarqué davantage de carburant pour son ultime run, au cas où il aurait dû enchaîner sur un deuxième tour rapide.

"Il a eu un petit problème électronique lors du tour de sortie, puis ensuite une défaillance d’un capteur", raconte l’Autrichien à Motorsport.com. "C’est pourquoi nous avons décider d’abandonner [ce tour]. Le capteur ne comprenait pas ce qui se passait, et ça lui indiquait une défaillance vers la fin du tour rapide. Nous avons remis de l’essence pour trois tours, et il a claqué le temps dès le premier, alors qu’il était un peu plus lourd que Lewis. Il méritait la pole position, et il a délivré un tel tour sous la pression, c’était très bon."

Casquette Mercedes AMG Petronas noire
Casquette Mercedes AMG Petronas noire, sur Motorstore.com
partages
commentaires
Alonso - "Je ne me plains pas autant qu'on le croit"
Article précédent

Alonso - "Je ne me plains pas autant qu'on le croit"

Article suivant

Malgré des préparatifs difficiles, Button devance Alonso sur la grille

Malgré des préparatifs difficiles, Button devance Alonso sur la grille