Rosberg assure l'essentiel et s'approche de son premier sacre

Douze points : Nico Rosberg voit son avance sur Lewis Hamilton diminuer avant l'ultime manche de la saison, mais sait avoir fait un grand pas en avant vers son objectif ultime.

Rosberg assure l'essentiel et s'approche de son premier sacre
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid sort large
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1

Il y avait sur le podium d’Interlagos une rare forme de joie partagée par tous les protagonistes : Lewis Hamilton sait avoir remporté l’un des GP les plus épiques de ces dernières années, tandis que Nico Rosberg s’est rapproché du titre mondial et que Max Verstappen a prouvé une fois de plus à tous être le diamant brut tant attendu par la discipline.

Quoi qu’il en soit, Nico Rosberg accueillera la seconde place du Grand Prix du Brésil avec un soulagement certain. Clairement moins à l’aise que son équipier Hamilton sous la pluie, il ne fut jamais en mesure de se battre contre son équipier et rival Lewis Hamilton, malgré un nombre incalculable d’opportunités provoquées par les restarts donnés sous Safety Car.

La vista, l’Allemand la laisse donc à celui qui demeure dans la position de chasseur, ainsi qu’à un Max Verstappen ne laissant aucunement douter de sa qualité de futur grand après un nouveau Grand Prix mené avec la patte d’un champion, et logiquement désigné pilote du jour.

Le numéro 6 repart d’Interlagos toujours sans première victoire sur piste humide, mais avec la satisfaction d’avoir survécu à la course la plus difficile de la saison, et d’arriver sur la dernière épreuve d’Abu Dhabi avec une avance de 12 points d’avance à gérer pour coiffer sa première couronne mondiale en F1. Pragmatique et carré, à l’image de son approche de la course.

Après avoir accusé jusqu’à 20 secondes de retard sur Hamilton - effacées par une voiture de sécurité -, Rosberg a disposé d’assez d’espace sur ce qui se passait derrière les Mercedes pour évoluer avec sérénité.

"Je vis bien la seconde place, c’est sûr !", commente-t-il sur le podium. "Cela n'est pas allé dans mon sens aujourd'hui avec le vent et Lewis a fait du très bon travail. Les conditions étaient très difficiles, je vais me contenter de la deuxième place".

partages
commentaires
Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP du Brésil

Article précédent

Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP du Brésil

Article suivant

Verstappen signe un "incroyable" podium après une remontée de folie

Verstappen signe un "incroyable" podium après une remontée de folie
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021