Rosberg critique la communication avec Mercedes

partages
commentaires
Rosberg critique la communication avec Mercedes
Par : Benjamin Vinel
29 mars 2015 à 11:10

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Podium : le vainqueur Sebastian Vettel, Ferrari, le deuxième Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le troisième Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, et Diego Ioverno, directeur des opérations de chez Ferrari
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 et Felipe Massa, Williams FW37 en lutte
Felipe Massa, Williams FW37 devance Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06

Classé troisième du Grand Prix d'Australie, devancé par son coéquipier Lewis Hamilton mais surtout par la Ferrari du vainqueur Sebastian Vettel, Nico Rosberg est déçu de son résultat.

Rosberg se montre particulièrement critique à l'encontre de son écurie, estimant que Mercedes aurait pu lui communiquer plus d'informations durant la course, bien que cela ait été restreint par la réglementation mise en place au mois de septembre dernier concernant les communications radio.

"Les ingénieurs ne sont pas dans la voiture, et ils ont leur ordinateur et leurs chiffres fantastiques et tout, et je n'ai rien, donc j'ai du mal à comprendre ce qui se passe", déclare un Rosberg remonté.

"Même pour la motivation, pour la tête, vous savez, c'est important d'avoir des détails et il m'a manqué ce petit truc dans la course d'aujourd'hui. Nous devons voir ce qui peut être fait pour que j'aie une meilleure idée de ce qui se passe". 

C'est notamment lors de son relais en pneus durs que Rosberg aurait eu besoin de davantage d'informations de la part de ses ingénieurs.

"Par exemple, je n'ai pas compris ce qui s'est passé au premier arrêt au stand", relate l'Allemand. "Je réduisais l'écart sur Lewis à un moment, puis nous avons fait un arrêt au stand, et je ne l'ai jamais revu et il a disparu au loin. C'est comment, ça, pour la motivation ? Ce n'est pas très bon".

"Il se trouve qu'il avait des pneus différents, ce que je ne savais pas, donc nous devons étudier tout cela", conclut le pilote Mercedes, désormais troisième du championnat à dix points de son coéquipier.

Article suivant
Charger les commentaires