Formule 1
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
23 oct.
EL1 dans
10 Heures
:
21 Minutes
:
55 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
49 jours

Rosberg : Un départ de Wolff pourrait entraîner la chute de Mercedes

partages
commentaires
Rosberg : Un départ de Wolff pourrait entraîner la chute de Mercedes
Par :

Le Champion 2016 de F1 Nico Rosberg prévient : le possible départ du directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, pourrait faire prendre "une mauvaise tournure" à l'écurie Mercedes.

Après avoir été titré en 2016 et avoir pris une retraite surprise, Nico Rosberg est devenu un observateur attentif de la F1, souvent présent sur les différentes épreuves. Lors du Grand Prix de l'Eifel, il officiait comme consultant pour la chaîne britannique Sky Sports et a livré son opinion sur l'avenir à court terme de son ancienne écurie Mercedes, et notamment sur le sort pas encore fixé de Toto Wolff et Lewis Hamilton.

Lire aussi :

Ces derniers mois, le directeur exécutif autrichien a fait part de son interrogation sur le rôle qu'il souhaiterait occuper au terme de son contrat actuel, qui arrive à échéance en fin d'année. Même s'il affirme ne pas vouloir quitter le constructeur, il pourrait délaisser son poste actuel ou une partie des contraintes qu'il impose, comme le fait d'avoir à se rendre sur chaque GP. Le futur de Hamilton a souvent été lié, par l'intéressé lui-même, à celui de Wolff, même si les deux hommes ont récemment assuré que les deux choses n'étaient pas connectées.

Pour Rosberg, la décision de Wolff aura bien un effet sur la réflexion de Hamilton en raison des répercussions qu'elle pourrait avoir du côté de Brackley et Brixworth. "Je pense que ça compte, car Lewis est vraiment convaincu de Toto est partie intégrante du succès de cette équipe, ce qui est vrai parce que c'est absolument le cas. Et il n'est pas garanti, si Toto part et qu'un nouveau leader arrive, que la stabilité demeure."

"Et également, si Toto s'en va, il pourrait potentiellement y avoir une spirale négative, et beaucoup des gens qui sont aux responsabilités pourraient se dire : 'OK, c'est la fin d'une ère, Toto s'en va, j'aimais travailler avec lui, il est temps de passer à quelque chose d'autre'. Et ça pourrait vraiment prendre une mauvaise tournure pour l'écurie."

Lire aussi :

En août dernier, Hamilton déclarait : "Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il s'agit d'une équipe composée de beaucoup de personnes. Il y a près de 2000 personnes dans l'équipe, ou quelque chose comme ça. Ce n'est pas seulement une personne, un individu. Donc oui, cela ne déterminera pas si je reste ou non. J'ai participé à la croissance de cette équipe et j'ai grandi avec cette évolution. La force est là, partout, donc comme je l'ai dit, il ne s'agit pas d'une seule personne."

Quant au futur choix de Wolff : "Je pense que chacun doit faire ce qui est le mieux pour lui. Ce qui est le mieux pour sa carrière et son bonheur, au bout du compte. Je pense que c'est intelligent. Je pense que tout le monde doit s'asseoir, prendre un moment et évaluer ce qu'il veut faire pour aller de l'avant, si cela leur convient, à eux et à leur famille, ainsi que leurs rêves d'avenir."

"Nous avons déjà fait tant de choses ensemble pendant cette période. J'espère qu'il restera, parce que c'est sympa de travailler avec lui, de négocier avec lui et d'avoir des hauts et des bas. Je suis donc vraiment reconnaissant envers Toto et je le soutiendrai pleinement dans tout ce qu'il décidera de faire."

Voir aussi :

Pourquoi Mercedes a changé d'avis sur la motorisation de Red Bull

Article précédent

Pourquoi Mercedes a changé d'avis sur la motorisation de Red Bull

Article suivant

Enfin le bon timing dans la carrière d'Alonso ?

Enfin le bon timing dans la carrière d'Alonso ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard