Rosberg estime que Mercedes n’a rien appris en essais privés

Tandis que l’étau se resserre autour de Mercedes AMG, convoquée par le Tribunal International de la FIA dans l’affaire des essais privés, Nico Rosberg a donné sa version des faits

Tandis que l’étau se resserre autour de Mercedes AMG, convoquée par le Tribunal International de la FIA dans l’affaire des essais privés, Nico Rosberg a donné sa version des faits.

Vainqueur à Monaco, le pilote allemand est revenu sur la séance d’essais menée sur le circuit de Barcelone le mois dernier, insistant sur le fait que Pirelli avait décidé seul de l’intégralité du programme, et que Mercedes n’avait pas son mot à dire.

"C’était un test complet pour Pireli, ils nous ont dicté ce que nous avions à faire", a insisté Rosberg, interrogé une énième fois au Canada par Sky Sports News.

"Nous n’avions rien à dire, ils nous disaient de faire ça, ça et ça, et les ingénieurs l’ont fait. Ils ont établi notre programme. Donc pour nous, nous ne pouvions pas apprendre quoi que ce soit ou nous prononcer sur quelque chose que nous aurions voulu faire."

Malgré les menaces qui pèsent au-dessus de son équipe maintenant que la FIA a pris l’affaire en main, Rosberg ajoute qu’il veut rester pleinement concentré sur sa saison et sur l’aspect sportif.

"L’équipe gère cela et je suis complètement concentré sur ce que je fais, cela n’a pas d’impact sur moi. Je n’ai pas remarqué quelque chose de différent dans les préparatifs. Je sais que l’équipe travaille en étroite collaboration avec la FIA pour que tout se fasse vite."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités