Rosberg et Hamilton, une longue histoire...

Nico Rosberg et Lewis Hamilton, ce sont deux chemins différents qui n'ont cessé de se croiser

Nico Rosberg et Lewis Hamilton, ce sont deux chemins différents qui n'ont cessé de se croiser. Tous deux nés en 1985, ils ont piloté dès leur plus jeune âge en karting. Ils sont depuis lors amis. En 2000, tous deux couraient en Formule A, où Rosberg s'est hissé au rang de vice-champion, juste derrière un certain… Lewis Hamilton. Ils sont ensuite tous deux passés par le GP2, à une année d'intervalle, où chacun d'eux a été sacré champion, obtenant ainsi un ticket d'entrée vers le monde de la Formule 1. Rosberg est arrivé en F1 quelques courses avant son ami et, depuis 2007, ils continuent de se battre sur la piste dans la discipline reine du sport auto. En 2013, ils seront coéquipiers chez Mercedes.

Depuis trois saisons, Rosberg pilote pour la marque étoilée. Coéquipier de Michael Schumacher, Nico a dominé son mentor. L'arrivée de Lewis Hamilton à ses côtés s'annonce être un challenge de taille pour le fils de Keke, mais cela est loin de le préoccuper. "Je suis impatient d'être en 2013 parce que j'adore ce type de challenge," affirme Rosberg. "Je suis certain que je ferai bien. Je ne me tracasse pas. Mon coéquipier actuel est un septuple Champion du Monde, donc le challenge auquel je suis confronté est très élevé."

Rosberg estime Hamilton et se rappelle de bons souvenirs: "Je me souviens avoir couru avec Lewis en go-kart, donc je sais que c'est dur d'être contre lui. Il est très rapide et est un des meilleurs pilotes pour le moment."

Nico admet qu'il a parlé d'un éventuel transfert avec son comparse avant que celui-ci ne prenne la décision de rejoindre Mercedes. Cependant, il dit ne pas avoir conseillé à Hamilton de changer d'équipe, insistant sur le fait qu'il avait seulement donné son appréciation sur le potentiel du team. "Nous en avons un peu parlé," avoue Rosberg. "Nous en rigolions à ce moment! Nous nous rappelions ce que nous nous étions dit lorsque nous avions 14 ans. 'Imagine si, un jour, nous étions coéquipier en F1, comme ce serait cool!' Et maintenant ça va se réaliser. C'est incroyable."

"Je n'ai pas essayé de convaincre Lewis de venir chez Mercedes," déclare l'Allemand. "J'ai essayé de rester objectif. Alors oui, j'ai mentionné beaucoup d'éléments positifs sur l'équipe quand il m'a interrogé, mais j'ai donné des réponses honnêtes." Nico insiste sur ce point: "Mes réponses ont toutes été positives parce que ma vision du team est positive. Je crois vraiment en son potentiel!"

Les 2 amis ont beau s'entendre parfaitement, il n'empêche qu'en F1, on dit souvent que le premier rival d'un pilote est son propre coéquipier. En effet, il n'y a entre eux aucune différence quant à la vélocité de leur voiture. Ils ont la même! Rosberg n'a néanmoins aucun doute quant au maintien de leur relation: "Se comparer à son coéquipier est très important. En général, nous essayons de séparer un peu les éléments, l'amitié et la compétition sportive, l'un contre l'autre." Après tout, ce n'est pas la première fois qu'ils sont confrontés à cette situation. "Nous avions réussi cela parfaitement quand nous étions en go-karts donc je ne vois pas pourquoi cela serait différent aujourd'hui." Et Rosberg de conclure: "Nous avons déjà été coéquipiers pendant deux ans et nous partagions même une chambre. Ça s'était très bien passé."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités