Rosberg : "La génétique joue un rôle majeur en F1"

Qu'est-ce qui détermine le succès en Formule 1 ? Selon Nico Rosberg, la génétique est cruciale.

Rosberg : "La génétique joue un rôle majeur en F1"

Après tout, Keke et Nico Rosberg ont tous deux remporté le titre mondial de Formule 1, le père en 1982, le fils en 2016. D'après l'Allemand de 34 ans, ce n'est pas une coïncidence.

"J'ai simplement hérité génétiquement de mon père un talent naturel pour le pilotage de voitures de course", a déclaré Rosberg lors d'un événement organisé par le magazine Wired, relayé par Reuters. "Je suis convaincu que la génétique joue un rôle majeur là-dedans… Je dirais que c'est la génétique à 66%, le travail à 33%. J'irais jusque-là. Dans notre sport, c'est très clair."

Lire aussi :

Rosberg voit en Max Verstappen la parfaite preuve de sa théorie. Le jeune Néerlandais a remporté huit victoires en Grand Prix à l'âge de 22 ans seulement, alors que son père Jos a participé à 107 courses de 1994 à 2003. "Son père a été un pilote à succès et son fils l'est également car les gènes sont transmis", affirme Rosberg.

Certains pilotes britanniques ne seront pas forcément d'accord pour autant, par exemple Lewis Hamilton, sextuple Champion du monde, dont la famille n'était pas du tout ancrée dans le sport automobile. David Coulthard, qui a couru en Formule 1 de 1994 à 2008 avec 13 succès à la clé, était dans un cas similaire. "Là d'où je viens, j'avais de meilleures chances de conduire un tracteur ou de traire une vache que de devenir un pilote de Grand Prix", a indiqué l'Écossais à Forbes.

David Coulthard

En effet, Coulthard a grandi dans le petit village de Twynholm avant d'être pris sous son aile par le triple Champion du monde Jackie Stewart grâce à de belles performances initiales en sport auto. "Il m'a appris que pour avoir du succès sur le long terme, il faut comprendre comment travailler avec les gens, comment passer du temps avec le technicien des pneus, avec les ingénieurs, avec le conducteur du camion. Puis il faut voir comment ces relations peuvent être bénéfiques pour toute l'équipe et accroître les chances de succès. En Formule 1, le pilote est le centre de l'attention, mais c'est le millier de membres de l'équipe qui permet de gagner."

Lire aussi :

Peut-être Coulthard et Rosberg ne sont-ils pas si éloignés l'un de l'autre, car le Champion du monde 2016 estime ne pas être doté de l'égocentrisme qui caractérise, selon lui, la plupart de ses pairs. "En général, le pilote de Formule 1 est très narcissique, amoureux de soi", analyse Rosberg. "Il pense être le meilleur du monde et que c'est toujours la faute des autres. Cela donne une certaine force dans cet environnement où l'on est jugé par des millions de personnes à chaque instant, mais c'est aussi une faiblesse car l'on ne se remet pas autant en question. J'étais plutôt à l'opposé : plus sensible, moins narcissique. Je me remettais en question tout le temps, j'essayais de progresser pas à pas."

partages
commentaires
Ferrari choisit finalement le Mugello pour ses tests de reprise

Article précédent

Ferrari choisit finalement le Mugello pour ses tests de reprise

Article suivant

Zanardi hospitalisé suite à un accident grave en cyclisme

Zanardi hospitalisé suite à un accident grave en cyclisme
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021