Rosberg : "La Malaisie est une affaire classée"

Près de trois semaines après avoir reçu la consigne de course de rester derrière Lewis Hamilton à Sepang, Nico Rosberg a estimé que l'affaire était déjà classée

Près de trois semaines après avoir reçu la consigne de course de rester derrière Lewis Hamilton à Sepang, Nico Rosberg a estimé que l'affaire était déjà classée. Alors que les deux Mercedes pointaient en troisième et quatrième position et que l'Allemand semblait plus rapide que son équipier, Ross Brawn lui avait intimé l'ordre de ne pas attaquer afin de préserver le résultat et gérer au mieux la consommation de carburant. "A tous les égards, la Malaisie fût navrante pour moi, mais c'est désormais une affaire classée. Nous avons beaucoup discuté et clarifié cela en interne. De plus, j'ai appris au fil des années à mettre rapidement les revers de côté. Il y a toujours des revers", a confié Rosberg à l'agence DPA. Rosberg se tourne désormais vers Shanghai, un circuit où il a remporté l'an dernier sa première et seule victoire à ce jour en Formule 1. "Nous avons travaillé très dur durant tout l'hiver. Nous avons réussi à réduire l'écart avec nos rivaux en Malaisie et nous ne sommes pas si inférieurs à Red Bull. Désormais nous devons continuer", a-t-il prévenu.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités