Rosberg regrette surtout le contact pour avoir manqué la victoire

Interrogé par la BBC sur ses sentiments après avoir provoqué la colère de ses patrons lors de son accrochage avec Lewis Hamilton et les huées de nombreux fans présents sur le circuit de Spa-Francorchamps, Nico Rosberg, qui s'empare de 18 points...

Interrogé par la BBC sur ses sentiments après avoir provoqué la colère de ses patrons lors de son accrochage avec Lewis Hamilton et les huées de nombreux fans présents sur le circuit de Spa-Francorchamps, Nico Rosberg, qui s'empare de 18 points supplémentaires sur son rival et équipier et voit Mercedes manquer victoire ou doublé, se justifie comme il peut.

"Tout d'abord j'ai entendu que Toto a dit que c'était un incident évitable, et ne s'est pas adressé directement à mon encontre. Ensuite, ce sont les Britanniques qui soutiennent Lewis qui ont hué. Les autres ont apprécié la course".

Tout comme au Canada, où il était parvenu à faire le break personnellement sur Hamilton, Rosberg se dit déçu du résultat en tant qu'équipe.

"Je ne suis pas heureux pour le team. C'est une mauvaise journée, aujourd'hui. Nous avons la voiture la plus rapide, et nous devons arriver premier et second. Et nous n'avons obtenu que la seconde place aujourd'hui. Ce n'est donc pas bon. Je suis sûr que nous aurons une discussion".

"Il y a toujours les médias britanniques qui vont être d'un côté. Si vous parlez aux allemands, c'est Lewis qui est présenté comme le mauvais garçon. C'est le sport. Si ça rend les choses plus excitantes, alors d'accord. Nous sommes là pour divertir et donner du bon temps. Pas de la façon dont nous l'avons fait aujourd'hui, bien entendu. Je ne pense pas être le mauvais gars".

"Bien entendu, je regrette le contact. Il m'a coûté la victoire. C'était évitable", a-t-il poursuivi, sans sa satisfaire de l'augmentation de l'écart avec Hamilton. "Je voulais gagner aujourd'hui, et je n'ai pas gagné. Je ne suis donc pas vraiment excité en ce moment".

A l'heure où nous écrivons ces lignes, l'intrigue semble vouloir s'épaissir avec les nouveaux éclaircissements arrivant du point presse Mercedes. Il se dit en effet dans le paddock que Rosberg aurait admis à Mercedes ne pas avoir cherché à éviter le contact pour "prouver" quelque chose...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités