Rosberg se sent à l'aise sur le sec et le mouillé

Avec une piste qui a séché progressivement lors de la première séance d'essais libres, puis une piste sèche lors de la deuxième séance, les pilotes ont eu l'occasion d'utiliser tous les types de pneus apportés par Pirelli sur ce Grand Prix,...

Avec une piste qui a séché progressivement lors de la première séance d'essais libres, puis une piste sèche lors de la deuxième séance, les pilotes ont eu l'occasion d'utiliser tous les types de pneus apportés par Pirelli sur ce Grand Prix, notamment les pneus de développement Pirelli, destinés à faire leur apparition en course plus tard dans la saison. Pour Nico Rosberg, les conditions métérologiques ont donné de l'intérêt à cette première journée, notamment d'un point de vue pneumatique. “La première séance était intéressante, et nous avons beaucoup appris lorsque la piste séchait”, confie l'Allemand, heureux de répondre pour la première fois du weekend à des questions concernant le pilotage et non les polémiques tests espagnols réalisés par Mercedes entre Barcelone et Monaco. “Cet après-midi, nous avons voulu apprendre comment fonctionne le nouveau pneu de développement : j'ai eu des difficultés à mettre les pneus avant en température, et j'ai fait des plats sur mon relais”. Malgré tout, le vainqueur du GP de Monaco est satisfait de son vendredi. “Dans l'ensemble, c'était une bonne journée, même s'il faut que je compare notre rythme à celui des autres sur les longs relais. La piste était très fraîche et représentait un défi, mais je me sentais à l'aise dans les deux conditions. J'espère donc que nous allons connaître un bon weekend à nouveau”, conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités