Rosberg - "Une belle bataille avec Lewis"

Victorieux pour la première fois depuis l’Autriche cette saison, Nico Rosberg a savouré son succès mexicain sur le podium, au terme d’une course où son adversaire direct au Championnat a abandonné.

Rosberg - "Une belle bataille avec Lewis"
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 lors de la parade des pilotes
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Le poleman Nico Rosberg, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 devant son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06

Le week-end est quasiment parfait pour le pilote Allemand qui a pu concrétiser sa pole position en remportant le premier Grand Prix du Mexique depuis 1992 mais aussi en profitant de la course désastreuse de Sebastian Vettel pour lui reprendre le seconde place du classement pilotes avec 21 points d’avance.

Cette victoire est aussi la première pour lui depuis le GP d'Autriche, en juin dernier, et le quatrième de la saison.

Interrogé par Nigel Mansell et paré d’un sombrero Pirelli du plus bel effet, Nico Rosberg s’est d’abord fendu d’un "Que tal hoy Mexico!" ("Comment ça va Mexico?") en direction des nombreux spectateurs qui ont pu assister au podium.

"C'est un jour incroyable, une superbe course, une belle bataille avec Lewis qui s'est bien battu," a-t-il commenté, alors que les deux hommes sont séparés de moins de deux secondes sur la ligne d’arrivée. "Je suis très heureux d'avoir gagné et c'est un excellent endroit où le faire ! C'est vraiment génial, muchas gracias!"

 

 En conférence de presse, Rosberg est revenu plus en détail sur le second arrêt des Mercedes, effectué pour des raisons de sécurité alors que la dégradation pneumatique semblait plus importante que prévu : "A ce moment-là, je ne voulais pas rentrer parce que j’étais à l’aise et confortablement devant Lewis, donc ça remettait les choses à plat, je n’étais pas heureux de cela, mais je savais que c’était la meilleure chose à faire. Et avec la Safety Car qui est sortie, il était important d’avoir des pneus plus frais."

"C’était bien de contrôler la course, le seul moment inquiétant fut le restart avec des pneus froids," a-t-il ajouté avant de revenir une nouvelle fois sur le podium : "C’était le meilleur podium sur lequel être cette année dans un stadium comme ça. Les fans à la fin, c’était incroyable et merci aux Mexicains pour leur soutien. C’était vraiment spécial."

partages
commentaires
Hamilton - "Nico a fait une course fantastique"

Article précédent

Hamilton - "Nico a fait une course fantastique"

Article suivant

Face à Räikkönen, Bottas n'avait "nulle part où aller"

Face à Räikkönen, Bottas n'avait "nulle part où aller"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021