Rosberg va devoir partir du fond de grille

Lorsque Nico Rosberg s'est arrêté sur le bord de la piste ce matin, après douze minutes de la troisième séance d'essais libres, il savait que l'incident compliquerait grandement la suite de son weekend

Lorsque Nico Rosberg s'est arrêté sur le bord de la piste ce matin, après douze minutes de la troisième séance d'essais libres, il savait que l'incident compliquerait grandement la suite de son weekend.

En effet, après un vendredi perturbé par de fortes pluies, le pilote allemand n'a pu faire que cinq tours sur le sec avant de s'immobiliser sur le bord de la piste, victime d'un problème de boîte de vitesses.

Ce problème s'est avéré être une double-peine : non seulement Rosberg a écopé de cinq places de pénalité sur la grille, mais en plus, il n'a pas eu le temps de régler sa voiture pour les qualifications. Conséquence : il s'est qualifié 18e, et partira 23e demain.

“Jusqu'ici, ce weekend ne se passe pas vraiment comme prévu,” soupire le pilote Mercedes. “Partir du fond de la grille, c'est vraiment décevant, bien que je n'aie pas eu la possibilité de préparer ma voiture à cause du problème de boîte de vitesses de ce matin. Donc ça a pris un peu de temps de trouver le bon réglage en qualifications, et ça ne s'est pas résolu au final. J'espère pouvoir gagner des places en course, mais je ne suis pas trop optimiste vu que notre voiture ne fait pas partie des plus rapides sur ce circuit. Je vais vraiment attaquer fort.”

Devoir partir derrière tout le monde a toujours assez bien réussi à Rosberg, puisqu'à chaque fois qu'il s'est élancé au-delà de la 20e place depuis le début de sa carrière, il est remonté dans le top 10.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités