Ross Brawn dit non à un retour en F1 chez Ferrari

partages
commentaires
Ross Brawn dit non à un retour en F1 chez Ferrari
Franco Nugnes
Par : Franco Nugnes
20 juil. 2016 à 14:26

Alors que Ferrari espérait pouvoir convaincre Ross Brawn de sortir de sa retraite en lui offrant un rôle de conseiller, la Scuderia a été douchée, le Britannique ayant clairement fait comprendre qu'il n'était pas intéressé par un retour en F1.

Ross Brawn, Mercedes AMG F1
Charles Leclerc, pilote d'essais Ferrari SF16-H
James Allison, Directeur Technique Châssis Ferrari avec Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari
Des gouttes de pluie sur le logo Ferrari
James Allison, directeur technique de Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Sergio Marchionne, Président de Ferrari et CEO de Fiat Chrysler Automobiles
James Key, directeur technique Scuderia Toro Rosso lors de la conférence de presse de la FIA

Motorsport.com avait révélé plus tôt cette semaine que Brawn était un objectif clé de Ferrari, qui cherche toujours à effectuer des changements après un début de campagne 2016 en deçà des espérances. 

Le management de la Scuderia a discuté de la possibilité que l'ingénieur britannique devienne un conseiller technique du président Sergio Marchionne. Mais malgré un certain nombre de concessions envisagées, comme le fait de ne pas avoir à voyager sur les courses ou encore une adaptation à des circonstances personnelles, des sources ont révélé que Brawn avait clairement exclu un retour en Formule 1.

Maranello doit donc dorénavant se pencher sur un plan B pour poursuivre la vague de changements attendue.

Le futur de James Allison

Le refus de Ross Brawn implique des choix difficiles pour Ferrari, d'autant plus que les rumeurs se font de plus en plus insistantes concernant un possible départ de James Allison, l'actuel directeur technique de l'équipe italienne, pour être plus proche de ses enfants en Grande-Bretagne après le décès de sa femme en début d'année.

Si Allison décidait donc de quitter Ferrari - avec qui il dispose d'un contrat de deux ans - il faudrait lui trouver un remplaçant. Actuellement, le projet 2017, qui a débuté il y a plusieurs mois, est mené par le designer en chef Simone Resta.

Solution surprise

On le sait, le directeur technique de Toro Rosso, James Key, a été lié à Ferrari même s'il semble que le Britannique souhaite rester avec la structure de Faenza en raison de la proximité avec Red Bull.

Une idée alternative pour la Scuderia serait d'ouvrir un bureau de design en Grande-Bretagne pour attirer des personnes qui ne voudraient pas faire le voyage jusqu'en Italie pour s'y installer. Une solution qui ne serait pas sans rappeler l'époque où l'ingénieur John Barnard était directeur technique de Ferrari, à la fin des années 1980 puis au milieu des années 1990, et officiait depuis des bureaux basés en Angleterre.

Mais Marchionne a déjà rejeté ce projet, le président souhaitant pour le moment que l'ensemble des activités reste à Maranello. Cependant, le président du groupe Fiat n'est pas homme à reculer devant les changements radicaux s'il estime qu'ils sont nécessaires à assurer un avenir radieux à Ferrari et de grosses surprises ne sont pas à exclure.

Avec Franco Nugnes

T-shirt Scuderia Ferrari
T-shirt Scuderia Ferrari
Article suivant
8 infos à savoir sur le Grand Prix de Hongrie

Article précédent

8 infos à savoir sur le Grand Prix de Hongrie

Article suivant

Alonso - McLaren-Honda vise toujours le titre en 2017

Alonso - McLaren-Honda vise toujours le titre en 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Franco Nugnes