Ross Brawn trouve une "occasion de sourire"

Décidément, les Mercedes sont les voitures à battre en ce moment en qualifications

Décidément, les Mercedes sont les voitures à battre en ce moment en qualifications. Avec cette seconde pole position de la saison pour Nico Rosberg, la troisième consécutive pour l'écurie, force est de constater que sur un tour, elles n'ont rien à envier à leurs concurrents. Aujourd'hui, elles sont parvenues à obtenir les deux premières positions sur la grille de départ du Grand Prix d'Espagne. "On ne savait pas ce que les autres équipes allaient faire", explique Ross Brawn. "Nous n'étions donc pas sûr d'être vraiment performants jusqu'à ce qu'on arrive en qualifications." Mais le Britannique reste méfiant quant à une possible victoire en course demain. En effet, lors des deux précédents Grands Prix, les pilotes de l'écurie allemande ne sont pas parvenus à remporter la victoire, malgré leurs belles positions sur la grille. Le problème? Une dégradation excessive des pneumatiques. Et de cela, Ross Brawn en est bien conscient: "Maintenant, il faut surtout conserver les pneus en course. Je ne crois pas qu'on y arrive pour le moment, mais on s'en rapproche et, au moins, la voiture est performante sur un tour." Reste que la situation de l'écurie Mercedes demeure positive par rapport à celle qui était la sienne dans le passé. "On n'a pas eu beaucoup d'occasions de sourire ces dernières années, mais on revient vers les avant-postes", se réjouit Ross Brawn. Un autre ténor de l'écurie, Niki Lauda, résume cette journée à sa façon: "Super pour Nico! Avoir les deux voitures là où elles sont, quelle belle journée pour l'équipe!" Et l'Autrichien de conclure au micro de la BBC: "Nous ferons de notre mieux en course. Pas besoin de vous en dire plus : on verra!"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Niki Lauda , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités