Rossi, seul pilote du plateau déjà vainqueur à Mexico

Après une course satisfaisante sur le Circuit des Amériques, conclue au douzième rang, Alexander Rossi arrive à Mexico avec un passif dont il est le seul à disposer.

Rossi, seul pilote du plateau déjà vainqueur à Mexico
Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
Mikael Grenier, Apex-HBR Racing Team, Jim Pla, DAMS Team
Séance photo: le vainqueur du World Final Alexander Rossi
Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
Alexander Rossi, Manor F1 Team
Will Stevens, Manor Marussia F1 Team
Will Stevens, Manor F1 Team
Will Stevens, Manor F1 Team

L'Autódromo Hermanos Rodríguez n'a en effet pas été visité par la catégorie reine du sport automobile depuis 1992. Par conséquent, les vingt pilotes de Formule 1 actuels vont devoir découvrir le tracé. Tous? En réalité, non : Alexander Rossi a couru sur le circuit de Mexico pour la finale mondiale de la Formule BMW, fin 2008. Après avoir remporté le Championnat des Amériques, Rossi s'est imposé lors de la finale devant Michael Christensen et un certain Esteban Gutiérrez.

L'Américain sera donc le seul pilote du plateau à aborder la course avec une certaine expérience du tracé, qui reste sensiblement le même malgré les travaux effectués sur l'Autodrome des Frères Rodríguez.

"Repenser au week-end dernier et à ma course à domicile me donne un sentiment vraiment spécial. C'était incroyable," commente Rossi. "Cette semaine, par contre, c'est d'emblée un retour aux affaires : je veux continuer à m'améliorer à chaque Grand Prix, ce qui a été le cas lors des trois dernières courses."

"C'est génial d'être de retour à Mexico. J'ai couru ici une fois auparavant en Formule BMW, et j'ai gagné la course! Je pense que je suis le seul du plateau actuel à avoir couru ici. Cela dit, le tracé a beaucoup changé, donc j'ai hâte de prendre la piste et de continuer sur ma lancée de la semaine dernière."

Encore de la pluie?

Déçu par son abandon à Austin (provoqué par une touchette avec Rossi au premier virage), Will Stevens espère quant à lui retourner la situation à son avantage. Le Britannique souligne que la météo pourrait jouer les trouble-fêtes à nouveau.

"Le circuit a l'air génial, et après la déception de la semaine dernière, je suis content qu'il n'y ait que quelques jours entre les deux courses. On dirait que la météo va encore être un grand facteur dans le déroulement des choses, mais va aussi pimenter la situation, donc j'apprécierai tout ce que la course apportera," conclut Stevens.

Selon les dernières prévisions, les qualifications et la course pourraient en effet être perturbées par des averses.

partages
commentaires
Nasr - L'accrochage entre équipiers au départ ne doit plus arriver

Article précédent

Nasr - L'accrochage entre équipiers au départ ne doit plus arriver

Article suivant

Pneus et Vmax, les deux inquiétudes de Verstappen à Mexico

Pneus et Vmax, les deux inquiétudes de Verstappen à Mexico
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021