Roy Nissany va disputer les EL1 du GP d'Espagne avec Williams

Williams va aligner Roy Nissany lors des Essais Libres 1 du Grand Prix d'Espagne 2020 de F1 ce week-end à Barcelone.

Roy Nissany va disputer les EL1 du GP d'Espagne avec Williams

Roy Nissany, pilote d'essais de l'écurie Williams depuis janvier, avait pris part aux essais de fin de saison d'Abu Dhabi l'an passé avec la structure de Grove. Il fait partie de l'équipe aux côtés du pilote de réserve de l'équipe, Jack Aitken, ainsi que les pilotes de développement Dan Ticktum et Jamie Chadwick. Il remplacera cette fois George Russell lors des Essais Libres 1 du GP d'Espagne.

L'Israélien court actuellement en Formule 2 pour Trident, après avoir participé au championnat en 2018 pour le compte de Campos. Il figure en 18e position du classement pilotes, avec un seul point inscrit sur les cinq premières courses.

Lire aussi :

 "Je suis très enthousiaste à l'idée de monter dans la voiture à Barcelone", a déclaré Nissany. "Piloter en EL1 pour la première fois est une étape importante pour chaque pilote, mais pour moi, c'est aussi un honneur national de porter le drapeau israélien. Je me suis bien préparé avec l'équipe et je crois que nous pouvons grandement en tirer parti."

Williams arborera dans le même temps les logos "Israel Start-Up Nation", qui a également donné son nom à l'équipe cycliste qui s'est assuré des services du quadruple vainqueur du Tour de France, Chris Froome. Israel Start-Up Nation est financé par le milliardaire canadien Sylvan Adams, qui soutient actuellement la carrière de Nissany.

Avant de rejoindre la F2, ce dernier a passé deux saisons dans la défunte Formule V8 3.5, où il a remporté quatre courses avec l'équipe Lotus gérée par Charouz et avec RP Motorsport. Il a également participé à un test avec Sauber en 2014 sur le circuit Ricardo Tormo, au volant d'une F1 vieille de deux ans.

Le père de Nissany, Chanoch, est connu pour avoir participé à une séance d'essais libres pour Minardi en 2005, lors du Grand Prix de Hongrie. Il était à 12,9 secondes du meilleur temps et à 6,8 secondes du pilote titulaire Christijan Albers.

partages
commentaires

Voir aussi :

La signature des Accords Concorde, "une question de jours" selon Horner

Article précédent

La signature des Accords Concorde, "une question de jours" selon Horner

Article suivant

"Aucune tension" entre McLaren et Mercedes malgré le cas Racing Point

"Aucune tension" entre McLaren et Mercedes malgré le cas Racing Point
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie EL1
Pilotes Roy Nissany
Équipes Williams
Auteur Fabien Gaillard
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021