Russell : Imola siéra à Williams après le scénario du "pire" à Sakhir

George Russell s'attend à ce que le circuit d'Imola, théâtre du deuxième Grand Prix de la saison, soit plus favorable à la Williams aussi bien dans son tracé que dans son environnement.

Russell : Imola siéra à Williams après le scénario du "pire" à Sakhir

Il n'y a pas eu de miracle pour Williams au Grand Prix de Bahreïn 2021. La FW43B, voiture particulièrement sensible aux conditions venteuses, n'a pas brillé même si elle n'a pas été la plus lente. Ses pilotes n'ont toutefois pas pu faire grand-chose, terminant à une anonyme 14e place pour George Russell et par un abandon sur problème technique pour Nicholas Latifi à quelques tours du drapeau à damier. Pas de miracle, mais la satisfaction retirée par le Britannique d'avoir vécu une course, selon ses propres mots, "très bien exécutée" en dépit des difficultés.

"Vu le rythme de la voiture, vu les conditions, je pense que c'était un week-end très bien exécuté", avait-il ajouté. "C'était probablement le maximum que nous puissions attendre. Comme je l'ai dit, ça va faire le yo-yo cette saison, je pense vraiment que c'était le pire scénario possible [référence au vent à Bahreïn, ndlr]. Croisons les doigts pour que ça s'améliore désormais."

"Des vents de 50 km/h, [le circuit] est très ouvert, très exposé. Et quand vous pilotez à 300 km/h, vous savez qu'un vent à 50 km/h fait une différence. Il faut donc imager qu'à 50 km/h, il y a des rafales de 60, 70 km/h."

Lire aussi :

Après quasiment un mois où le centre de gravité du monde de la Formule 1 se trouvait à Bahreïn, aussi bien pour les essais hivernaux que le premier Grand Prix de la saison, le grand cirque va désormais s'orienter vers l'Europe, avec en point de mire le circuit d'Imola où se tiendra le Grand Prix du Made in Italy et d'Émilie-Romagne, du 16 au 18 avril. Une piste très différente de Sakhir, non seulement dans son tracé mais également dans son environnement.

De quoi faire dire à Russell qu'à l'inverse de Bahreïn, la Williams pourrait tirer parti de ses qualités, quelques mois après le GP de 2020 où le pilote au numéro 63 semblait en position de jouer le top 10 à la régulière avant un accident sous Safety Car.

"Imola est la prochaine course et que c'est très différent de Bahreïn, donc vous avez les deux extrémités du spectre. À Bahreïn, il y a beaucoup de virages lents, très exposés et généralement très venteux. Imola, c'est des virages à grande vitesse, l'angle de ces virages est moindre, il y a plus de virages à 90 degrés par opposition aux virages à 180 degrés comme nous le voyons [à Sakhir]."

"Et c'est très fermé avec tous les arbres et les bâtiments autour, donc on va vraiment vers les extrêmes. Ce sera comma ça, sans nécessairement dire qu'Imola est dans le haut du panier [des circuits qui conviendront à la FW43B], mais c'est probablement dans la moitié supérieure, disons."

Avec Erwin Jaeggi  

partages
commentaires
L'attitude de Tsunoda face à ses erreurs fait sa "force"

Article précédent

L'attitude de Tsunoda face à ses erreurs fait sa "force"

Article suivant

Norris : McLaren a "pas mal réduit l'écart" sur les top teams

Norris : McLaren a "pas mal réduit l'écart" sur les top teams
Charger les commentaires
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021
Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications Prime

Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications

Oubliez le surnom ridicule de "Monsieur Samedi". George Russell ne se contente pas de statistiques de qualifications impressionnantes. Ce jeune talent très complet est en train de sortir Williams du marasme alors qu'il envisage un avenir chez Mercedes, explique Luke Smith.

Formule 1
13 juil. 2021