Russell juge ses temps des essais libres "un peu décevants"

Auteur du meilleur temps des deux premières séances du Grand Prix de Sakhir, George Russell a tenu à tempérer leur signification.

Russell juge ses temps des essais libres "un peu décevants"

Pour sa première sortie avec la Mercedes W11, George Russell s'est hissé au sommet de la feuille des temps des EL1 et des EL2 du GP de Sakhir ce vendredi. Forcément, la première impression laissée par le jeune Britannique est très bonne.

Il a devancé son équipier Valtteri Bottas de trois dixièmes en EL1, même si le Finlandais souffrait de problèmes de fond plat, alors qu'en EL2 l'écart est monté à six dixièmes mais le #77 a signé un temps de 54"506 annulé pour un léger passage hors piste au virage 8, et c'est donc sa meilleure marque en pneus durs qui a compté.

Russell ne veut pas s'emballer, d'autant qu'il est plus en souffrance sur les relais de course. "Je pense que les temps au tour sont un petit peu décevants pour l'instant, et pas une véritable représentation du rythme", a-t-il ainsi expliqué.

Lire aussi :

"J'ai trouvé que les EL2 n'ont pas été une super séance pour moi. J'ai eu du mal surtout avec beaucoup d'essence, et au final ce sera la clé dimanche. [J'ai] encore beaucoup de travail à faire pour être à l'aise dans la voiture, avec le set-up, pour faire des améliorations, car je pense que demain ça va être une autre histoire."

Russell estime que Bottas reste intrinsèquement plus rapide que lui, puisqu'il juge que le temps gagné par le passage hors piste au virage 8 en EL2 était minime. "Juste parce que j'ai été le plus rapide aujourd'hui, ça ne veut pas dire que ce sera le cas demain."

"Verstappen était incroyablement rapide sur les longs relais, Valtteri était le plus rapide en EL2 mais son tour a été supprimé. Il n'a probablement gagné qu'un demi-dixième honnêtement, donc j'ai probablement un dixième et demi de retard sur Valtteri avec peu d'essence. Mais on verra, nous progressons."

Concernant son installation dans le cockpit, lui qui est plus grand d'une douzaine de centimètres par rapport à Lewis Hamilton, il est optimiste en vue de la course même si la journée n'a pas été simple. "Je suis déjà assez malmené et couvert de bleus pour être honnête. Nous avons déjà fait le tour de ce qui doit changer. Ce n'est pas le travail de quelques minutes. Nous modifions le baquet ici et là, nous travaillons dur avec les gars pour essayer d'améliorer cela pour dimanche. Mais je suis sûr que ça ira bien."

partages
commentaires

Voir aussi :

EL2 - Russell récidive, Bottas seulement 11e
Article précédent

EL2 - Russell récidive, Bottas seulement 11e

Article suivant

Verstappen et Sainz jugent "dangereuse" cette version de Sakhir

Verstappen et Sainz jugent "dangereuse" cette version de Sakhir
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021