Russell : La bonne forme de Mercedes prouve que le concept fonctionne

Selon George Russell, sa pole position au Grand Prix de Hongrie et le double podium Mercedes décroché le lendemain justifient la décision de l'équipe de conserver son concept de F1 actuel.

Russell : La bonne forme de Mercedes prouve que le concept fonctionne
Charger le lecteur audio

Si Mercedes a eu du mal à rivaliser avec Red Bull et Ferrari pendant la première moitié de la saison 2022, l'équipe allemande a récemment connu un regain de forme en terminant dans le top 3 lors des six derniers Grands Prix. Mieux encore, Lewis Hamilton et George Russell ont partagé le podium en France et en Hongrie, le second ayant également signé la pole position à Budapest.

Mais la victoire échappe encore et toujours à l'équipe qui a choisi de poursuivre avec son concept "zéro ponton" inédit. Russell a toutefois confiance en sa machine, les récents résultats le prouvent, et ne pense pas qu'un changement de philosophie en cours d'année donne satisfaction.

"Je ne pense pas que changer de concept nous fera aller plus vite, peut-être le contraire pour être honnête", a-t-il confié à Motorsport.com. "Parfois, il faut simplement s'en tenir au processus et continuer d'avancer. C'est difficile à faire lorsque nous ne sommes pas dans le rythme et que les choses ne semblent pas aller dans notre sens."

"Mais, personnellement, je crois en chaque personne dans notre équipe et je pense que nous faisons de gros progrès pour le moment. Nous l'avons vu avec notre travail réalisé [en qualifications], vous l'avez vu avec le rythme que nous [les pilotes Mercedes] avons montré [en course]. Au début de la saison, nous terminions les courses à une minute de la première place. Lors des deux dernières courses, nous étions dans les dix secondes. Donc je pense que nous avançons clairement dans la bonne direction."

George Russell en pleine discussion dans le garage Mercedes.

George Russell en pleine discussion dans le garage Mercedes.

Alors que de nombreuses équipes ont choisi de changer de concept et de s'inspirer des solutions de Red Bull ou de Ferrari, Mercedes est resté fidèle à son design qui a fait tourner les têtes lors des essais de pré-saison. La marque à l'étoile a précédemment expliqué qu'elle doutait que son niveau de compétitivité en 2022 changerait avec un nouveau concept, bien que les options pour 2023 restent ouvertes.

En outre, Toto Wolff a estimé que les difficultés rencontrées lors des séances d'essais libres du GP de France et du GP de Hongrie ont aidé Mercedes à perfectionner ses réglages et à avancer dans la bonne direction, rendant ainsi la voiture plus compétitive.

"C'était un week-end difficile dans l'ensemble parce que la souffrance du vendredi était énorme quand nous ne savions pas vraiment dans quelle direction aller", a indiqué Wolff au sujet du GP de Hongrie. "Peut-être que le fait de se tromper autant le vendredi a été utile pour viser juste, presque dans le mille, le dimanche. Nous avons beaucoup de données à examiner, beaucoup de points positifs du week-end en France et [en Hongrie] sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour la deuxième moitié de la saison."

Avec Jonathan Noble et Matt Kew

Lire aussi :
partages
commentaires
Le circuit de Singapour dans le prochain Call of Duty
Article précédent

Le circuit de Singapour dans le prochain Call of Duty

Article suivant

Le GP de Las Vegas une semaine avant la finale d'Abu Dhabi ?

Le GP de Las Vegas une semaine avant la finale d'Abu Dhabi ?