Russell prévoit d'appeler Bottas pour "mettre les choses au clair"

George Russell a révélé qu'il prévoyait d'appeler Valtteri Bottas dans les prochains jours pour clarifier la situation à la suite de leur accident au Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Russell prévoit d'appeler Bottas pour "mettre les choses au clair"

Alors que George Russell et Valtteri Bottas étaient en pleine lutte pour la neuvième position du GP d'Émilie-Romagne, sur le circuit d'Imola, le pilote Williams a perdu le contrôle de sa monoplace en posant ses pneus slicks dans l'herbe mouillée et a percuté la Mercedes à haute vitesse, provoquant un crash spectaculaire, un double abandon et la sortie du drapeau rouge.

Après un échange tendu entre les deux hommes ayant résulté en une claque de Russell et un majeur tendu de Bottas, les deux pilotes se sont mutuellement rejeté la responsabilité de l'accident. D'après le Britannique, Bottas n'a pas respecté le "gentleman's agreement", un accord tacite passé entre les pilotes concernant les changements de ligne pour défendre leur position, ce que le Finlandais a nié, affirmant que son pilotage a été "propre" et qu'il n'a pas altéré sa trajectoire.

Au final, les commissaires ont tranché : ceux-ci ont estimé qu'il s'agissait d'un incident de course mais ont également confirmé que Bottas n'a pas changé de trajectoire lors de la tentative de dépassement de Russell.

Lire aussi :

Ayant qualifié Bottas de "gros connard" dans une conversation radio avec son équipe, Russell s'est rué vers le pilote Mercedes pour lui demander "s'il essayait de nous tuer", a-t-il révélé. Désormais, les esprits se sont calmés, et après une visite chez les commissaires, Russell va prendre son téléphone dans les prochains jours pour discuter de l'accident avec Bottas à tête reposée.

"Valtteri et moi allons parler et nous allons mettre les choses au clair", a déclaré Russell. "Évidemment, dans le feu de l'action, il y a beaucoup d'émotions mais je n'ai aucune intention de garder une quelconque rancune ou d'avoir une mauvaise relation. Il est dans mes intentions de mettre les choses au clair avec lui. Je suis sûr que nous allons probablement nous appeler au téléphone cette semaine pour aller de l'avant."

"Nous sommes tous des compétiteurs. Nous nous battons tous pour les positions. Votre cœur s'arrête un instant quand vous avez un accident à plus de 300 km/h. Vous ne savez pas ce qui va se passer. Ma colère envers lui à ce moment-là était plus due au fait que je pensais qu'il nous avait mis tous les deux en danger, c'était incroyablement effrayant pour être honnête, à cette vitesse. Heureusement, nous nous en sommes sortis sans égratignures. Mais évidemment, cela aurait pu être très différent."

Tension dans le clan Mercedes ?

Membre du programme des jeunes pilotes de Mercedes, George Russell a déjà eu l'opportunité de rouler dans la monoplace allemande, l'an passé, et a impressionné lors de cette unique sortie. De quoi rajouter un peu plus de pression sur les épaules de Valtteri Bottas, qui n'a jamais pu prétendre au titre mondial depuis son arrivée dans l'équipe, en 2017.

Ainsi, lors de ses premiers commentaires face aux journalistes, Russell a essayé de comprendre les raisons ayant mené à son accrochage avec Bottas, estimant que "si c'était face à un autre pilote", Bottas n'aurait pas défendu sa position de cette manière. Toutefois, le pilote Williams a également indiqué qu'il n'y a "aucune tension entre Valtteri et moi. Mais évidemment, vous pouvez interpréter [mon] commentaire comme vous le souhaitez. Je pense qu'il était assez clair mais peut-être que je me trompe. Peut-être que [Bottas] se bat pour chaque position. Et comme je l'ai dit, c'est son droit de le faire."

Une suggestion qualifiée de "connerie" par le patron de l'équipe Mercedes, Toto Wolff. De son côté, Bottas s'est moqué de cette "sacrée théorie" en déclarant avoir "perdu [son] chapeau en aluminium quelque part".

partages
commentaires

Voir aussi :

Pourquoi la marche arrière de Hamilton n'était pas illicite
Article précédent

Pourquoi la marche arrière de Hamilton n'était pas illicite

Article suivant

Pérez "vraiment désolé" après ses erreurs à Imola

Pérez "vraiment désolé" après ses erreurs à Imola
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021