Russell compare son tour de Q2 à "une pole position"

George Russell a réalisé un exploit en hissant sa modeste Williams FW43B dans la Q3 du Grand Prix d'Autriche.

Russell compare son tour de Q2 à "une pole position"

Cela faisait bientôt trois ans que Williams attendait cela. Car depuis le Grand Prix d'Italie 2018, aucun pilote de l'écurie britannique n'était parvenu à accéder à la Q3. Mais George Russell a mis fin à cette série de contre-performances lors des qualifications du Grand Prix d'Autriche 2021.

Après avoir brillamment accédé à la Q2 pour la neuvième fois de l'année, le pilote Williams avait la Q3 dans son viseur sur le Red Bull Ring. Conscient que Williams ne souhaitait pas se qualifier pour la dernière séance du samedi avec les gommes tendres, Russell a bouclé son ultime tour chronométré avec les pneus mediums. Son temps de 1'04"553 a été suffisamment compétitif pour sortir les deux pilotes Ferrari, eux aussi en gommes jaunes, et a procuré la même joie qu'une pole position !

"Ça ressemblait vraiment à une pole position", a-t-il lancé. "Atteindre la Q3 est une chose mais y arriver avec les pneus mediums en est une autre. Avant la séance, nous avons discuté de l'ordre de passage des pneus [avec l'équipe] pour savoir si nous allions d'abord chausser les tendres puis les mediums, ou l'inverse. Mais nous étions catégoriques : nous ne voulions pas entrer dans le top 10 avec les tendres. Réussir à [se qualifier en Q3], c'est presque comme une pole position, et je pense que depuis ma dernière victoire, je n'avais jamais été aussi gonflé à bloc."

Lire aussi :

En Q3, Russell s'est payé le luxe de devancer Lance Stroll en décrochant la neuvième place. Et la position du Britannique sur la grille de départ pourrait évoluer selon le résultat de l'enquête de l'incident entre Sebastian Vettel et Fernando Alonso. Mais qu'importe la décision finale des commissaires, le pari stratégique de Williams a payé. Dimanche, Russell sera sur la stratégie idéale en faisant partie des six hommes du top 10 à prendre le départ avec des pneus plus endurants.

"Nous sommes dans une position incroyable avec les AlphaTauri devant nous en [pneus] tendres, et Stroll – et probablement Sebastian [Vettel] – derrière nous en tendres également. Oui, nous pensons que [le tendre] va être désastreux en course. Nous avons une grande flexibilité avec la stratégie, alors que ces gars-là ont peu de marge de manœuvre."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

Alonso : "Le week-end est fini pour nous"
Article précédent

Alonso : "Le week-end est fini pour nous"

Article suivant

Vettel : "J'ai sacrifié mon tour" pour Alonso

Vettel : "J'ai sacrifié mon tour" pour Alonso
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021