À 35 secondes du top 10, Russell perçoit des signes positifs

La galère de Williams en 2019 se poursuit, mais le rythme de course affiché par George Russell à Monza donne tout de même quelques signes de satisfaction et d'espoir.

À 35 secondes du top 10, Russell perçoit des signes positifs

Si rien n'est simple pour Williams en cette saison 2019, qui confirme le malheureux plongeon de l'écurie au dernier rang de la hiérarchie, chaque lueur d'espoir est accueillie avec satisfaction. À Monza, où l'équipe s'attendait à souffrir tout particulièrement, le constat a ainsi été meilleur que prévu. Profitant des circonstances – à l'image des déboires rencontrés par Sebastian Vettel et Kimi RäikkönenGeorge Russell a su mettre en œuvre un rythme de course finalement rassurant, exécutant une stratégie à un arrêt qui a également fonctionné. Parti 14e sur la grille de départ grâce au "jeu" des pénalités, le rookie britannique a terminé la course au même rang. Certes, les points sont encore loin, mais quand on se souvient du fossé qui séparait Williams du peloton en début d'année, la tendance est aujourd'hui un peu plus positive. 

"Nous avons clairement affiché un bon rythme", se félicite d'ailleurs Russell. "C'est juste dommage qu'au départ, avec notre vitesse de pointe, on se soit fait assassiner dans les lignes droites. Mais dès que je me suis retrouvé avec une piste dégagée, le rythme était relativement solide. Nous n'avons terminé qu'à 35 secondes environ de la dixième place, ce qui est pour nous plutôt correct à ce stade, surtout compte tenu de ce qui s'est passé au départ."

Lire aussi :

La manière dont Williams a pu résister sur un circuit aussi typé vitesse que Monza donne ainsi des motifs d'espoir en vue de la fin de saison. Il n'est pas question d'évoquer un top 10 à la régulière, mais bel et bien de poursuivre le fastidieux travail qui consiste à réduire tant que possible l'écart avec le milieu de grille. "Nous avons vraiment des points positifs à retirer, cela montre que nous avons fait du bon travail avec le set-up, avec les pneus, avec tout ce que l'on peut contrôler", estime Russell. "Je crois que nous pouvons être assez satisfaits du résultat."

Malheureusement, comme souvent depuis le début du championnat, le constat est plus inquiétant de l'autre côté du garage, où Robert Kubica a connu une nouvelle course difficile. Là où Russell a pu opposer de la résistance, le Polonais s'est plus vite retrouvé en difficulté avec ses pneumatiques, au point d'être poussé vers une stratégie à deux arrêts. "Ce n'était pas simple, tout le week-end a été fait de hauts et de bas", déplore-t-il. "Dans l'ensemble, la course se passait bien, mais j'ai ensuite eu du mal avec le pneu avant gauche dans les courbes. Nous avons eu quelques luttes en piste et j'ai tenté de défendre autant que possible, mais j'avais du mal à rester dans l'aspiration des autres voitures."

Robert Kubica, Williams FW42 et Pierre Gasly, Toro Rosso STR14 en bataille

partages
commentaires
Grosjean ou Hülkenberg : décision imminente chez Haas

Article précédent

Grosjean ou Hülkenberg : décision imminente chez Haas

Article suivant

Giovinazzi a montré qu'il "avait les épaules" pour réagir

Giovinazzi a montré qu'il "avait les épaules" pour réagir
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021