La Russie pourrait être un révélateur important pour Haas

partages
commentaires
La Russie pourrait être un révélateur important pour Haas
Par : Basile Davoine
25 avr. 2017 à 16:45

La Haas VF-17 s'est montrée à l'aise sur les trois premiers circuits du calendrier, et Romain Grosjean attend une confirmation supplémentaire à Sotchi.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Arrêt au stand de Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Après un début de saison prometteur et les premiers points de l'écurie inscrits par Kevin Magnussen en Chine, Romain Grosjean a pris le relais à Bahreïn en décrochant la huitième place, ajoutant quatre unités au capital de Haas F1 au championnat constructeurs. En considérant que le top 10 était accessible à Melbourne, la monoplace américaine a prouvé qu'elle pouvait répondre présent sur différents types de tracé. Selon Grosjean, le circuit de Sotchi sera un nouveau test grandeur nature, peu évident, mais en cas de belle performance, il confirmerait la possibilité de jouer les points chaque week-end jusqu'à la fin de la saison.

"C'était bien de marquer des points à Bahreïn. Clairement, nous les méritions, et depuis la première course", avance Grosjean. "Je crois que ce qui est le plus encourageant, c'est que la voiture a été performante partout où nous sommes allés. Nous allons maintenant en Russie, qui a été difficile pour nous l'année dernière. Nous verrons si nous avons fait des progrès et si la voiture fonctionne bien sur tout type de circuit. Si c'est le cas, nous devrions pouvoir marquer des points presque partout."

"Beaucoup de choses dépendront de la température. Le tarmac de Bahreïn est très rugueux. C'est très lisse en Russie. Il y a beaucoup de choses auxquelles il faut réfléchir. Je crois que nous avons clairement une bonne base, donc nous allons continuer à travailler et continuer à essayer d'améliorer la voiture, et nous verrons ce que nous récoltons à Sotchi."

"Plus serré que jamais" 

Le Grand Prix de Bahreïn a été suivi par deux journées d'essais privés qui ont permis à toutes les équipes de préparer les développements à venir. Chez Haas, les freins ont notamment fait l'objet d'une grande attention, avec l'essai d'un nouveau fournisseur, sans que la décision finale ne soit encore prise pour trancher entre Brembo et Carbone Industrie.

La clé de la performance ne se situe pas uniquement dans ce domaine, qui n'affecte d'ailleurs pas autant Kevin Magnussen, mais dans chaque détail, pour faire face à une concurrence extrêmement relevée en milieu de grille.

"C'est toujours bien de revenir de deux courses avec des points, et ça montre que la voiture a la capacité de marquer des points à chaque course", estime le team principal Günther Steiner avant de se rendre à Sotchi. "Après, c'est toujours difficile, car c'est un milieu de peloton serré et nous avons tous fait des essais après Bahreïn, lors desquels tout le monde a appris quelque chose."

"C'est plus serré que jamais. Avoir quatre ou cinq équipes rapprochées, je ne me souviens pas de quand c'est arrivé par le passé, et chaque week-end se déroule vraiment différemment. N'importe laquelle de ces équipes peut aller en Q3 et être dans les points. C'est une bataille très tendue, mais je pense qu'elle est belle, et cela laisse le championnat constructeurs plutôt ouvert pour le milieu de grille."

"C'est fantastique pour la Formule 1 d'avoir deux équipes qui se battent pour la tête. Je pense qu'il devrait y avoir dix équipes qui se battent pour la victoire, mais c'est quelque chose de difficile à court terme. Je crois que la F1 travaille pour resserrer le peloton, mais je ne sais pas comment ça pourrait être fait. Ça ne se résout pas rapidement, mais c'est quelque chose à envisager pour l'avenir, car il n'y a que deux équipes qui se bagarrent devant. Cela pourrait amener beaucoup de nouveaux fans, et c'est ce que nous voulons."

Article suivant
Toro Rosso : "Au mieux quatrième, au pire huitième"

Article précédent

Toro Rosso : "Au mieux quatrième, au pire huitième"

Article suivant

Le Grand Prix de Bahreïn 2017 vu par Cirebox

Le Grand Prix de Bahreïn 2017 vu par Cirebox
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Preview