Sable et chaleur affecteront les pneus ce weekend

En dépit d'un niveau d'abrasivité moyen, le tracé de Sakhir n'est pas tendre avec les enveloppes pneumatiques

En dépit d'un niveau d'abrasivité moyen, le tracé de Sakhir n'est pas tendre avec les enveloppes pneumatiques. Le manufacturier Pirelli doit en effet composer avec des températures particulièrement élevées du désert ainsi que son...sable, rendant la donne de Bahreïn particulièrement peu commune.

Il y a un certain nombre de défis techniques à anticiper pour Bahreïn avec les conditions chaudes dépassant les 30°C, plaçant les composés dans des fenêtres de d’exploitation différentes,” rappele Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport.

Pirelli abordera le GP de Bahreïn pour la première fois depuis son retour en F1, l'édition 2010 ayant été annulée.

Nous avons réuni des données de la piste suite à nos tests ici dans le passé, mais les pneus et les voitures ont tellement changé depuis qu’il s’agira presque d’un départ à partir d’une feuille blanche”, poursuit Hembery.

Malgré tout, nous attendons un niveau de dégradation important, qui sera certainement un grand test des stratégies des équipes. Sur un circuit n’étant que rarement utilisé, nous nous attendons à un niveau d’évolution assez important durant le weekend. Les risques de présence de sable sur la piste peuvent représenter un problème, celui-ci pouvant prendre du temps à disparaître et pouvant générer du graining. La gestion des pneus sera une nouvelle fois cruciale à Bahreïn, la traction arrière étant particulièrement importante pour réaliser de bonnes qualifications et disposer d’un bon rythme de course”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités