Safety Car, 40 ans d’histoire (2/3)

Souvent critiqués en raison de leur relatif manque de performance, les divers Safety Car utilisés en Formule 1 au cours des années 90 ont cedé leur place à des modèles bien plus sportifs, introduits dès 1997

Souvent critiqués en raison de leur relatif manque de performance, les divers Safety Car utilisés en Formule 1 au cours des années 90 ont cedé leur place à des modèles bien plus sportifs, introduits dès 1997.

Construites par Mercedes-Benz et préparés par AMG, ces voitures de sécurité des temps modernes sont devenues des images classiques des paddocks, et c'est bien évidemment le cas pour la benjamine d'entre-elles, la SLS AMG. Digne héritière de la SL63 AMG, elle sillone les quatre coins de la terre depuis 2010, aux côtés des meilleurs pilotes du monde.

Mise à jour régulièrement, elle se prénomme désormais SLS AMG GT. Outre le nom, ce sont également les performances de la voiture qui ont été revues à la hausse. Comme la SLS AMG GT "de série", la version Safety Car dispose des tout nouveaux réglages de châssis et d'un V8 de 6.3L de cylindrée développant pas moins de 591ch (contre 571 avant la trêve estivale). Avec un tel bloc sous le capot, il ne lui faut que 3.8s pour atteindre les 100km/h. Et en termes de vitesse de pointe, il n'en démérite pas puisqu'il peut atteindre les 315km/h.

Du côté de l'esthétique, la SLS AMG affiche un léger restylage, visible au niveau des nouveaux phares avant, de la nouvelle grille et des phares arrière, légèrement assombris. Bien évidemment, l'habituel gyrophare orange et vert surplombe toujours la voiture. Mercedes-Benz et AMG ont également ajouté une petite touche personnelle à cette version Safety Car, qui dispose d'un échappement différent du modèle d'origine. Plus de sonorité pour plus de frissons, histoire de hérisser les poils des spectateurs aux abords des circuits, car n'oublions pas que Mercedes, outre le fait de véhiculer Bernie Ecclestone, est bien là pour placer son étoile sur les postes de télévision du monde entier.

A l'intérieur, le pilote Bernd Mayländer, dont nous parlerons plus en détail dans la dernière partie de ce dossier, profite d'un siège baquet et de deux écrans centraux afin de mieux suivre l'évolution de la course. Afin d'être en contact permanent avec les commissaires de course, Mayländer dispose également d'un système radio. Bien entendu, radio CD ou climatation sont bannis histoire de gagner quelques kilogrammes. Vous pouvez retrouver toutes les images de la SL63 AMG et de la SLS AMG (GT ou non) dans une galerie photo réalisée pour l'occasion.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernd Maylander , Bernie Ecclestone
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités