Safety Car, 40 ans d'histoire (1/3)

Encore entrée notablement en piste en Hongrie, le weekend dernier, la voiture de sécurité a été présente pendant plus de 40 ans déjà en Formule 1! Et alors que la discipline souffle un peu avec la trêve estivale et évoque son avenir avec par...

Encore entrée notablement en piste en Hongrie, le weekend dernier, la voiture de sécurité a été présente pendant plus de 40 ans déjà en Formule 1! Et alors que la discipline souffle un peu avec la trêve estivale et évoque son avenir avec par exemple l'idée de départs arrêtés après une neutralisation SC, voici l'occasion parfaite pour vous proposer un dossier sur ce véhicule emblématique du Championnat du Monde.

Emblématique... pas tant que ça en fait! Introduit en 1973, le Safety Car a tout d'abord connu une première expérience des plus désastreuses. Lors de sa première sortie, durant le Grand Prix du Canada 1973, le Pace Car commet l'irréparable et se plaçant devant le second et non le premier de la course au moment du terrible accident de François Cevert. Plutôt heureux, Peter Revson collait ainsi un tour à ses poursuivants! La voiture de sécurité venait de fausser l'issue de la manche canadienne, et, déjà, de s'offrir une retraite bien méritée!

Vu comme un accessoire inutile faisant partie du show (à l'image des Pace Car outre-Atlantique) il faudra attendre 1993 pour voir le tout fraîchement renommé Safety Car reconquérir les paddocks du Formula One Circus. Après un second essai plus concluant au Grand Prix du Brésil 1993, où il dut intervenir en raison d'un violent orage, le SC est adopté par la catégorie reine du sport automobile et s'inscrit dans son paysage.

Depuis, il n'est pas rare de voir la voiture de sécurité participer au départ d'un Grand Prix, surtout ces dernières années. Plus rarement, elle a également franchi la ligne d'arrivée. Les occasions se comptent sur les doigts d'une main.

Quid du modèle utilisé ? Entre 1993 et 1996, les organisateurs de chaque Grand Prix pouvaient décider du modèle utilisé. Certains d'entre eux, à l'image de l'Opel Vectra, se montraient relativement peu performants et causaient de réels problèmes, obligeant la FIA à réagir. Il fallait ainsi un constructeur unique et depuis 1997, Mercedes-Benz dispose de cette belle exclusivité (en plus de fournir la limousine personnelle de Bernie Ecclestone) : celle de faire de ses modèles les voitures de sécurité utilisées en Formule 1.

En 17 ans, Mercedes-Benz et AMG ont utilisé de nombreux modèles. Au terme de la saison 2009, la SL63 AMG avait laissé place à la très séduisante SLS AMG, dont c'est la quatrième année de service. Parallèlement, Mercedes-Benz met également à disposition une C63 break, utilisée par le staff médical. Ensemble, la SLS AMG et la C63 AMG profitent toujours de la journée du jeudi pour préparer les week-end de compétition. La piste leur est en effet réservée afin que voitures et pilotes s'essayent avant l'heure.

Dans un second volet, nous reviendrons plus en détail sur la machine actuelle, la SLS AMG Safety Car.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone , François Cévert , Peter Revson
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités