Sainz : Abiteboul et Marko sont "très durs et très directs"

Protégé de Red Bull depuis 2010, Carlos Sainz court désormais chez Renault en attendant qu'un baquet se libère dans la structure de Milton Keynes. Aussi l'Espagnol n'oublie-t-il pas ses origines.

Après trois saisons chez Toro Rosso, c'est désormais chez Renault qu'évolue un Carlos Sainz en quête de gloire. Les portes de Red Bull Racing ne se sont pas encore ouvertes à lui, mais l'avenir de Daniel Ricciardo à Milton Keynes demeure incertain. Dans tous les cas, Sainz a son futur en main et pourrait rester chez Renault, faute de mieux, en 2019.

L'écurie française, il la connaît depuis la fin de la saison 2017. Côtoyant depuis des années Helmut Marko, conseiller de Red Bull en sport automobile et gérant du Junior Team, l'actuel pilote au Losange est en mesure de le comparer avec Cyril Abiteboul, directeur de son équipe actuelle.

"Ils sont différents, c'est clair", reconnaît Sainz pour Motorsport.com. "Mais Cyril est aussi quelqu'un de dur et de très professionnel. Helmut est évidemment connu pour sa rudesse et pour la façon dont il voit les choses, mais je peux vous assurer que Cyril est aussi quelqu'un de très dur et de très direct. Et j'aime travailler avec les gens comme ça. Car ça veut dire que dans une relation, ils sont aussi durs et directs que moi. C'est comme ça que j'aime les choses."

Dans les faits, Sainz est seulement prêté à Renault et demeure sous contrat avec la marque au taureau. Il reste donc en contact régulier avec ses dirigeants.

"Je trouve ça normal", poursuit l'Ibère. "Ça fait huit ou neuf ans que j'ai une relation avec Red Bull. Pourquoi devrais-je arrêter de leur parler ? Pourquoi ne devrais-je pas appeler Helmut ou Christian de temps en temps ? Pourquoi ne devrais-je pas prendre un café avec eux dans le paddock ? Je trouve ça normal. Dans ce sport, on fait connaissance avec beaucoup de gens et il faut garder ces contacts et ces relations."

Les différences entre Renault et Toro Rosso

Renault est en tout cas la deuxième équipe de la carrière de Sainz en Formule 1, et ayant rejoint l'écurie pour les quatre derniers Grands Prix de la saison 2017, le principal intéressé a eu tout le loisir de la comparer avec Toro Rosso.

"Il y a des différences. Évidemment, Renault est un grand constructeur. Les ressources, le budget jouent un rôle, surtout cette année, et je le sens. Mais Toro Rosso est une excellente équipe de professionnels. J'ai beaucoup de respect pour tous ceux qui y travaillent. Ils m'ont appris tout ce que je sais sur la Formule 1, et je continue de leur dire bonjour, de discuter avec eux et d'embrasser des mécaniciens. Et il en sera toujours ainsi."

"J'ai beaucoup de respect pour toutes les équipes du paddock car elles sont toutes pleines de professionnels. Pour atteindre la Formule 1, il faut être le meilleur dans son domaine. Et ils sont tous les meilleurs dans leurs domaines respectifs. Certes, il s'agit d'avoir plus de ressources, un peu plus de budget. C'est malheureusement ainsi en F1, c'est comme ça que ça marche en ce moment", conclut Sainz. 

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Équipes Renault F1 Team , Red Bull Racing , Toro Rosso
Type d'article Actualités