Sainz aimerait revenir à la version "old school" de Barcelone

Alors que la chicane du dernier secteur du circuit de Barcelone, conçue pour favoriser les dépassements, ne cesse d'être vivement critiquée par les fans de Formule 1, Carlos Sainz aimerait revenir à la configuration précédente.

Sainz aimerait revenir à la version "old school" de Barcelone

Depuis 1991, le Grand Prix d'Espagne de Formule 1 se tient sur le circuit de Barcelone, situé près de Montmeló. La piste, qui offre une longue ligne droite de départ/arrivée et une majorité de virages à trajectoire unique, a été retravaillée à plusieurs reprises depuis son ouverture dans le but d'augmenter le nombre de dépassements, avec un succès plus que modéré.

Avant les dernières modifications en date, un rallongement de la ligne droite opposée et l'élargissement de l'épingle du virage 10 plus tôt dans l'année, le tracé avait changé pour la dernière fois en 2007. Une nouvelle fois pour booster les dépassements, une chicane avait été installée dans le dernier secteur afin de permettre aux monoplaces de négocier le dernier virage, New Holland, en formation serrée.

Cependant, en plus de contourner l'ancien avant-dernier virage, une longue courbe à droite négociée à pleine vitesse, cette chicane peine à remplir son rôle, au grand désarroi des fans de la discipline. On peut alors se demander si un retour de l'ancien dernier secteur n'est pas envisageable, à l'instar des modifications de 2021.

En marge du Grand Prix d'Espagne, qui a lieu ce week-end, Fernando Alonso a confié "qu'il serait préférable d'avoir deux [derniers] virages rapides pour maximiser le potentiel de la voiture et l'aérodynamique." Mais le pilote Alpine a nuancé son propos peu après : "S'il y a eu ces changements il y a quelques années, c'était pour une raison particulière. Je suppose que cette raison est toujours d'actualité. Et n'importe quelle configuration me satisfait."

Lire aussi :

Très prisée lors des essais de pré-saison de par sa proximité géographique avec la plupart des usines des équipes de Formule 1, la piste espagnole est connue de l'ensemble des pilotes du plateau, qui ne sont donc plus aussi enthousiasmés à l'idée de se produire en Catalogne. Mais selon Carlos Sainz, le circuit "très cool" de Barcelone serait "davantage apprécié" si les tests hivernaux de la F1 se déroulaient dans un autre lieu.

Et contrairement à Alonso, le pilote Ferrari est partisan d'un retour à l'ancienne configuration du dernier secteur, représentatif d'une Formule 1 "old school", celle de son enfance, et offrant un plus grand défi au niveau du pilotage. "Je ne pense pas qu'un [retour à l'ancienne configuration] changera les choses", a-t-il admis. "Mais si cela ne change rien, alors je préférerais les deux virages à grande vitesse. Pourquoi ? Parce que c'est la version old school du circuit, celle que j'ai vue en grandissant et celle que j'apprécie vraiment."

"Depuis que la chicane a été introduite, je ne pense pas que le [nombre de] dépassements ait vraiment augmenté", poursuit Sainz. "Donc, je préférerais choisir la version la plus fun pour les pilotes et pour les fans aussi. Maintenant, nous avons le DRS et peut-être qu'il sera plus efficace si vous sortez du dernier virage un peu plus rapidement et potentiellement [avec] une plus grande aspiration. Cela pourrait faciliter les dépassements. Mais, cela pourrait aussi faire l'effet inverse, avec l'impossibilité de se suivre dans le dernier virage. Donc, je ne sais pas. Mais j'aimerais bien essayer."

partages
commentaires

Voir aussi :

Bottas et la rumeur d'un remplacement à mi-saison : "Des conneries"

Article précédent

Bottas et la rumeur d'un remplacement à mi-saison : "Des conneries"

Article suivant

Verstappen : Il faut "trouver une solution" pour les limites de piste

Verstappen : Il faut "trouver une solution" pour les limites de piste
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021