Sainz - Alonso savait qu'il allait souffrir en 2015

Tandis qu'il suit avec beaucoup d'attention la première saison en F1 de son fils chez Toro Rosso, Carlos Sainz garde également un œil sur le nouveau défi de son compatriote Fernando Alonso.

Le double Champion du Monde n'a pas encore inscrit le moindre point depuis son retour chez McLaren, dans une saison de transition très difficile pour l'écurie britannique. Le retour de Honda en F1 ne se fait pas sans heurts ; fiabilité et performance ne sont pas au rendez-vous mais ce sont des données qu'Alonso a forcément pris en considération à l'heure de quitter Ferrari.

"Il est évident que Fernando pense davantage sur le long terme. Il savait que, cette année, il devrait probablement passer par quelque chose comme ça", estime Sainz dans les colonnes de Marca.

"Choisir la meilleure option n'est jamais facile, car personne n'a une boule de cristal. Mais je crois que Fernando avait besoin d'un autre challenge ; une autre motivation. Quand vous avez accompli ce qu'il a fait, c'est aussi important d'être dans une équipe où vous vous sentez vraiment à l'aise et heureux. Je crois qu'il est à l'aise chez McLaren maintenant."

2016 donnera les réponses

Cependant, Sainz ne nie pas que l'impatience est susceptible de gagner Alonso si le dur labeur de la saison 2015 ne porte pas ses fruits l'année prochaine.

"Fernando a dit que cette année il souffre et que l'année prochaine il s'attend à avoir une voiture gagnante", souligne-t-il. "Donc je crois que s'il n'a pas une voiture pour se battre pour le championnat en 2016, ce sera une situation difficile à accepter."  

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Carlos Sainz
Type d'article Actualités
Tags avenir, choix, déclaration