Sainz : L'annulation de la saison 2020 serait "difficile à accepter"

Carlos Sainz juge que l'annulation de la saison 2020 de Formule 1 à cause de la crise du coronavirus serait "difficile à accepter".

Sainz : L'annulation de la saison 2020 serait "difficile à accepter"

Les neuf premières courses de la saison 2020 de F1 ont été reportées ou annulées à cause du COVID-19, et les Grands Prix de France et de Belgique sont fortement menacés par les restrictions mises en place dans les deux pays. Carlos Sainz reconnaît qu'une saison sans compétition serait difficile à digérer et aurait un impact négatif énorme, même s'il juge que la décision d'abandonner la saison serait compréhensible si la situation continuait à affecter le monde entier.

"Je préfère penser qu'il y aura peu de courses plutôt qu'imaginer que tout sera annulé", a déclaré le pilote McLaren. "Abandonner la saison serait un gros coup porté [à la F1] et ce serait difficile à accepter. Si la situation n'est pas sous contrôle, ce serait compréhensible, mais ça aurait des conséquences négatives pour notre sport et tout ce qui l'entoure. Beaucoup d'emplois seraient menacés et ça n'est jamais une bonne chose."

"La F1 souffrira des conséquences de cette pandémie, comme n'importe quel autre sport ou business. Cette situation aide les équipes à se rendre compte qu'il faut faire des efforts, être critique et s'accorder sur les changements à effectuer. Je suis sûr qu'avec les règles qui ont déjà été décidées et les décisions prises ces derniers jours, nous verrons une F1 plus compétitive et plus viable. C'est une discipline qui emploie des gens brillants, des grands ingénieurs et professionnels avec une belle infrastructure, et je suis certain que nous pouvons être un exemple sur la manière de sortir plus fort de cette situation."

Lire aussi :

L'Espagnol juge également que si la saison a lieu, il est probable qu'elle soit composée d'un nombre de courses plus proche de dix que des 18 ou 20 que veulent les dirigeants de la F1 : "Actuellement, beaucoup d'options sont considérées. Ils ont déjà annoncé l'annulation de courses comme Monaco. Les circuits urbains ont davantage de difficultés avec tout ce qu'ils impliquent, et la difficulté d'adaptation à leur environnement. Je pense personnellement que nous parlons d'une saison plus proche de dix courses, entre huit et 14 je dirais, que de 20."

"En regardant la situation et en faisant les calculs, il n'y a pas la place pour beaucoup plus. Je suis sûr que la saison sera bien plus courte que ce que prévoyait le calendrier initial, peut-être même avec plus d'une course sur le même circuit, probablement à huis clos, et possiblement avec des week-ends de deux jours au lieu de trois. Ce sera un Championnat très différent de ce que nous avons vu dans l'Histoire de la F1 jusqu'ici."

Sainz assure en revanche être opposé à un concept de "Super Saison" comme en WEC, qui s'étendrait jusqu'à l'année prochaine : "Je pense qu'il est trop tôt pour décider de faire une Super Saison. Nous devons essayer d'avoir la meilleure saison 2020 possible. Si nous devons finalement la changer en Super Saison, c'est une décision qui sera prise par les autorités compétentes. En tout cas, je n'aime pas l'idée."

partages
commentaires
Briatore : Schumacher a quitté Benetton car c'était "trop facile"

Article précédent

Briatore : Schumacher a quitté Benetton car c'était "trop facile"

Article suivant

L'eSport en plein boom grâce aux pilotes, selon Norris

L'eSport en plein boom grâce aux pilotes, selon Norris
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021