Sainz déçu de voir Renault derrière Haas

partages
commentaires
Sainz déçu de voir Renault derrière Haas
Par : Basile Davoine
24 mars 2018 à 08:49

Les deux Renault sont parvenues à se hisser en Q3 pour la première séance de qualifications de la saison, mais Carlos Sainz semblait espérer mieux que la neuvième place sur la grille.

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz jr, Renault Sport F1 Team RS18
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, passe Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18

Après être monté en puissance au fil des essais libres puis de la séance de qualifications, Carlos Sainz a un temps émergé comme un candidat à une excellente position sur la grille de départ, semblant notamment dans le match avec les Haas. Finalement, l'Espagnol devra se contenter dimanche du neuvième rang à l'extinction des feux, battu par Magnussen et Grosjean, mais aussi par son coéquipier Nico Hülkenberg

Si la prestation d'ensemble reste convenable pour Renault avant le premier Grand Prix de l'année, Carlos Sainz ne cachait pas un sentiment mitigé à l'issue des qualifications. Interrogé par Sky Sports pour savoir s'il était satisfait, l'intéressé a répondu "oui et non".

"Oui, car nous avons été rapides toute la journée, tout le week-end, avec un très bon temps en Q2. Malheureusement, il y eu cette interruption de 15 ou 20 minutes, et je ne suis pas parvenu à réaliser ce chrono qui m'aurait mis devant la Haas", détaille-t-il.

À la lumière de ce que renseigne ce premier rendez-vous de l'année, et des indications données quant au niveau de la R.S.18, Carlos Sainz estime qu'il manque "un peu de tout" à sa nouvelle monture pour viser plus haut. "La performance moteur n'est pas encore au niveau des deux écuries de pointe", souligne-t-il notamment. "Je suis convaincu que l'équipe va également progresser du côté mécanique et aérodynamique."

Il n'empêche que Renault est en position d'aller marquer des points précieux en cette ouverture de saison, puisque Nico Hülkenberg partira de la septième position. "Nous allons essayer", promet Sainz. "Une fois que les autres vont commencer à dégrader leurs pneus, la course pourrait être plus ouverte. Bottas et Ricciardo vont remonter à travers le peloton."

Prêté par Red Bull, avec qui il est toujours lié, Sainz est en tout cas ravi de pouvoir s'appuyer sur les Grands Prix déjà disputés avec Renault en fin de saison dernière, ce qui a facilité son adaptation.

"J'apprécie vraiment le temps que j'ai passé à Enstone cet hiver, cela m'a vraiment aidé à nouer des liens avec l'équipe après les quatre courses de la saison dernière", insiste-t-il. "Nous avons fait de très bons essais, j'ai testé de bons réglages et je suis bien plus confiant qu'à Austin l'an dernier."

Prochain article Formule 1
McLaren derrière Red Bull et Renault, mais Alonso soulagé

Article précédent

McLaren derrière Red Bull et Renault, mais Alonso soulagé

Article suivant

Accidenté, Bottas a été "surpris" par l'humidité au virage 2

Accidenté, Bottas a été "surpris" par l'humidité au virage 2

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Qualifications
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions