Formule 1 GP du Canada

Sainz dément les rumeurs sur la signature de son contrat 2025

Carlos Sainz insiste sur le fait que rien n'est encore fixé pour son avenir en Formule 1, et déclare que les rumeurs évoquant la signature de son contrat de 2025 le faisaient simplement rire.

Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, troisième

L'Espagnol évalue les offres de Auber/Audi et de Williams pour la saison prochaine, la porte étant désormais officiellement fermée chez Red Bull et, semble-t-il, chez Mercedes également.

Jeudi, les médias espagnols ont laissé entendre que Sainz avait pris sa décision et qu'un contrat avait été signé. Mais avant le Grand Prix du Canada, Sainz a déclaré que c'était loin d'être la réalité – le Madrilène ajoutant qu'il était étonnant que les gens fassent constamment de fausses déclarations au sujet de l'équipe pour laquelle il piloterait la saison prochaine.

Lire aussi :

"La seule chose que je peux vous dire, c'est qu'il n'y a rien d'arrêté", a expliqué le pilote Ferrari. "J'ai vu des informations dans les médias – et je ne sais pas si c'est en Espagne – de gens qui disent que j'ai signé. Mais quand on regarde ces choses-là, ça me fait rire."

"Je me souviens d'avoir vu des informations il y a trois mois disant que j'avais signé pour Mercedes, d'autres disant que j'avais signé pour Red Bull. Maintenant, il est évident que ces accords ne vont pas se faire, alors c'est juste drôle que les gens disent que j'ai signé pour Williams."

"Cela me fait rire de savoir que cela reste parfois un peu impuni dans certains médias. Je peux juste vous dire que cela me préoccupe évidemment que des gens puissent s'en tirer [en avançant] ce genre de choses sans [conséquences] ou quoi que ce soit de ce genre."

Carlos Sainz, Scuderia Ferrari

Carlos Sainz, Scuderia Ferrari

Photo par : Sam Bagnall / Motorsport Images

Sainz a déclaré qu'il était satisfait des options qu'il avait sur la table pour 2025, mais il a admis que la redistribution des cartes que pourrait induire la nouvelle réglementation technique en 2026 font que ses recherches de ses meilleures pistes pour l'avenir constituaient une véritable "loterie".

"Pour moi, 2025 est aussi important que 2026. Pourquoi ? Parce que je pense que 2026 est une loterie", a-t-il déclaré. "Je pourrais donc choisir n'importe laquelle des options qui s'offrent à moi sur la table et réussir ou non. Et même l'une des meilleures équipes pourrait réussir, ou non."

Il est presque impossible de prédire qui sera au sommet en 2026.

"Je pense que, très honnêtement, il est impossible de le savoir. Donc, après tout ce que j'ai vu, il est presque impossible de prédire qui sera au sommet en 2026. En 2025, on est presque plus sûr de savoir qui sera où et on peut plus ou moins savoir et prédire où ils seront."

Alors que les chances d'un baquet chez Red Bull en 2025 se sont officiellement évanouies cette semaine avec l'annonce d'un nouvel accord avec Sergio Pérez, Sainz a déclaré que cette annonce ne changeait pas grand chose pour lui, qui n'avait aucune chance selon lui de rejoindre l'écurie basée à Milton Keynes.

"Je le savais déjà depuis un moment, évidemment, donc rien de nouveau pour moi", a-t-il déclaré. "Il est évident que lors de mes conversations personnelles avec l'équipe, c'est quelque chose que je savais depuis longtemps. Alors oui, rien à dire, rien à ajouter. Il y a toujours beaucoup d'options sur la table. Donc, tout va bien."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Carlos Sainz, Ferrari SF-24

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Carlos Sainz, Ferrari SF-24

Photo par : Zak Mauger / Motorsport Images

Et alors que Sainz serait en droit d'avoir le sentiment de mériter un volant dans une écurie de premier plan compte tenu de ses succès décrochés avec Ferrari, l'Espagnol a indiqué qu'il avait appris à prendre suffisamment de recul, connaissant le fonctionnement de la F1, pour que cela ne l'affecte pas outre-mesure.

"Il n'y a pas de réelle frustration", a-t-il déclaré. "C'est la Formule 1. Cela fait partie de la F1 et il y a tellement d'autres choses qui sont prises en compte au sein des équipes qu'il est évidemment toujours compliqué de comprendre la dynamique de la F1 quand on la suit de l'extérieur. Mais quand vous la voyez de l'intérieur, tout le monde a une raison de prendre les décisions qu'il a prises."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Bottas avoue des discussions au ralenti avec Sauber/Audi
Article suivant Tsunoda espère "davantage d'engagement" de la part de Red Bull

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France